Maroc

Plus de 470.000 enfants du Lac Tchad souffrent d’une malnutrition aigüe

Selon un nouveau rapport du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), publié jeudi, le groupe terroriste Boko Haram a forcé 1,4 million d’enfants à fuir et pris au piège 1 million d’autres dans des zones difficiles à atteindre, dans le bassin du Lac Tchad.

Environ 475.000 enfants, dans la région, souffrent d’une malnutrition aigüe et risquent de mourir cette année s’ils ne reçoivent pas de l’aide, indique le rapport.


Cette famine est due aux violences engendrées par les attaques du groupe terroriste Boko Haram, selon un rapport du l’UNICEF publié jeudi 25 août.

Plus de deux millions de personnes ont été séparées de leurs familles et vivent dans les zones que le groupe djihadiste contrôle depuis le début de l’année.

L’UNICEF a déclaré n’avoir reçu que 13% des fonds de l’aide nécessaire. L’organisation a appelé la communauté des donateurs à intensifier son soutien aux communautés touchées.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page