Maroc

Plus de 42% des détenus sont placés en détention préventive

 

Les détenus placés en détention préventive représentent plus de 42% de l’ensemble de la population carcérale, a indiqué Mustapha Al-Karafi, de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).


 

Intervenant lors d’une table ronde organisée par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), mardi soir à Rabat, sous le thème La détention préventive et les alternatives possibles », Al-Karafi a souligné que la détention préventive constitue la première cause de la surpopulation carcérale, appelant à trouver des alternatives pour éviter les problèmes y afférents.

De son côté, le président de l’association nationale des jeunes avocats du Maroc, Mohamed Lahbib Bencheikh s’est arrêté sur les données alarmants sur la détention préventive, « qui ne constitue plus une mesure à caractère exceptionnel, tel que stipulé par la loi ».

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page