Maroc

Pharma 5 continue sa lutte contre l’hépatite

Le laboratoire lance sur le marché un traitement contre l’hépatite B et un médicament galénique pour l’hépatite C.


Un an après son générique contre l’hépatite C, SSB 400©, le laboratoire Pharma 5 s’attaque à l’hépatite B et lance le Tefovir©, premier générique 100% marocain pour la prise en charge de l’hépatite B. Selon la directrice générale du Groupe Pharma 5, l’hépatite B est «l’une des formes les plus graves du virus hépatique. Elle touche plus de 600.000 personnes au Maroc et nécessite un traitement à vie non disponible au Maroc jusque-là». À l’image du SSB 400©, le Tefovir© vient remplir un besoin et un vide sur le marché marocain.

En effet, tout comme le traitement princeps de l’hépatite C, le traitement princeps de l’hépatite B n’est pas commercialisé au Maroc et revient plus cher pour ceux qui veulent le suivre: 3.000 DH par mois. D’après le laboratoire «les patients étaient obligés de se le procurer à l’étranger ou subir des associations de molécules alternatives, peu efficaces et aux effets secondaires importants». Désormais avec le médicament de Pharma 5, le médicament est accessible sur tout le territoire marocain. Son prix est fixé à moins de 300 DH la boîte et «en conformité avec les normes de qualité internationales, de sécurité et d’efficacité les plus exigeantes en la matière», affirme le laboratoire.

Un bilan positif
Ce lancement qui coïncide avec la célébration, le 28 juillet courant, de la Journée mondiale de lutte contre l’hépatite, intervient après le succès du SSB 400©. En 2 ans, 10.000 patients dans 12 pays ont été traités grâce au SSB 400© et au Dakasvir©, dont notamment la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Togo,… où le médicament marocain est aujourd’hui commercialisé de manière directe. Selon le laboratoire, 95% des patients traités ont obtenu une guérison complète de l’hépatite C, au terme d’une durée de traitement de 3 mois et avec des effets secondaires légers et identiques à ceux du princeps. Un succès qui encourage le laboratoire à proposer également une nouvelle approche dans le traitement de l’hépatite C.

Les deux médicaments nécessaires au traitement (SSB 400© et Dakasvir©) sont combinés dans un seul et même comprimé. Le nouveau médicament baptisé ASSOS-VIR© est «une innovation galénique qui permet, pour la première fois, d’associer les principes actifs (Sofosbuvir et Daclatasvir) en un seul comprimé», explique le management de Pharma 5. Et de souligner, par ailleurs, que si le laboratoire est engagé dans la poursuite de ses efforts pour la mise à disposition du plus grand nombre de traitements de dernière génération, fiables et accessibles pour la prise en charge de toutes les formes d’hépatite, il est important que le dépistage se fasse à temps. À ce jour, seule 1 personne sur 100 au Maroc sait qu’elle est atteinte de l’hépatite C.  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page