Maroc

Petits taxis. Sit-in à Rabat contre Uber et Careem

Les petits taxis de Rabat ont observé un sit-in hier devant le siège de la wilaya. Les protestataires ont manifesté encore une fois contre une situation qu’ils qualifient d’intenable. Dans un communiqué de la coordination syndicale, les chauffeurs de taxi mécontents pointent du doigt la multiplication du transport clandestin «au vu et au su des autorités», comme nous l’a affirmé un gréviste. Ils se plaignent surtout des deux sites Uber et Careem qui leur livre une concurrence de plus en plus acerbe.

Les petits taxis qui ont du mal à se mettre à niveau et à moderniser leur service se trouvent désarmés face à d’autres modes de transport qui combinent modernité, confort et accessibilité. Cette confrontation entre deux mondes différents n’a pas manqué de créer la tension, voire le recours à la violence pour marquer son territoire.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page