Maroc

Patrick Simon : « Guelmim-Oued Noun mérite une attention plus marquée »

Entretien avec Patrick Simon, 1er vice-président du Conseil régional du tourisme de la Région Guelmim-Oued Noun

La Région Guelmim-Oued Noun regorge de potentialités touristiques, notamment dans la niche d’écotourisme oasien. Le CRT s’attend à ce que les efforts soient doublés pour affirmer la place touristique de cette région. Détails.


Comment le CRT contribue-t-il au développement du secteur touristique dans la région ?
En tant que CRT, nous avons misé depuis longtemps sur la communication, les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et le digital, ce qui a pu donner à certains une impression d’éloignement, alors que nous étions, bien au contraire, très en avance. C’est ainsi que nous avons produit de nombreux documentaires, vidéos, guides, flyers et présentoirs, permettant, avec l’utilisation de QR «Codes barres», chaînes, réseaux, Web, de multiplier les possibilités de présence en tous lieux et avec tous les réseaux sociaux adaptés. Nous regrettons le manque de moyens, lors de cette période passée, pour adapter nos outils aux nouvelles définitions de découpages administratifs régionaux. Nous avons pu, cependant, produire des clips vidéos mettant en valeur les capacités touristiques des quatre provinces de la région, qui passent régulièrement sur les divers supports, chaines et réseaux sociaux et nous confirmons, par ailleurs, que nous communiquons avec les professionnels par newsletters.

Selon vous, quel sont,aujourd’hui, le poids et le potentiel de la région ?
Malheureusement, on connait les conséquences des conditions et situations, sur le plan national comme à l’international, à l’origine des divers blocages qui auront fortement impacté le développement touristique régional, pour le projet de «Plage Blanche» comme pour celui de «l’Oued Chbika». L’écotourisme et les diverses niches touristiques liées aux avantages de cette région, partagée entre océan, désert et oasis, assurent des fréquentations saisonnières pour les nationaux, de passage pour les sportifs, avec randonnées et rallyes. Cette région mérite une attention plus marquée avec un développement touristique nature-culture, mettant en valeur les capacités culturelles patrimoniales, matérielles comme immatérielles! Le Moussem de Tan-Tan, en cela, peut être le bon exemple à valoriser pour ce qu’il représente réellement.

Quelle est la stratégie du CRT, dans ce sens ?
Nous espérons que de nouvelles conditions, après ces élections, vont permettre une véritable expression des capacités touristiques régionales qui peuvent s’exprimer pour les niches de «Bien-Être-Santé» avec ses quatre sources chaudes, le balnéaire et ses côtes atlantiques, s’étendant de Sidi Ifni à Tan-Tan. par ailleurs, Nous pensons comme très fiable le développement d’un géo-agro-écotourisme «oasien » liant culture, histoire et états vernaculaires de cette voie royale des oasis, s’étalant de Tan-Tan à Zagora, tout au long du Jbel Baní.

Quelle est la place de l’innovation et du digital dans votre stratégie ?
Notre CRT a fait le choix, depuis déjà une dizaine d’année, du digital, raccordant et mettant en valeur ces espaces historiques des tracés caravaniers interrégionaux par la mise en ligne de 75 circuits touristiques numérisés, développés aux départs des aéroports jouxtant ces territoires et mettant en valeur territoires, artisanats et patrimoines locaux. Ce qui nous vaut, en cela, d’être classés par Alexa Amazon Google dans le TOP 1% mondial!

En termes de coopération, quels sont les engagements du CRT avec ses partenaires, pour booster la région ?
Nous considérons que notre région a été particulièrement défavorisée pendant cette dernière période. Nous espérons vivement qu’avec les nouvelles équipes qui se mettent en place, la Région Guelmim-Oued Noun retrouvera de la croissance ainsi que les nouvelles formules de développement touristique qu’elle mérite grandement.

Quelles sont vos priorités ?
Faire valoir, avant toute chose, les priorités pour rallier le tourisme informel qui a pu s’imposer dans ce vide passé, avec les activités touristiques formelles adaptées aux nouveaux besoins du marché, permettant la régulation d’un développement touristique partagé et répondant aux critères d’image et d’attractivité. Ceci permettrait un étalement et un partage assuré entre tourisme interne et international d’une part, et en concevant, d’autre part, les moyens nécessaires pour accéder aux réelles capacités balnéaires de la région qui, avec la relance des projets Oued Chbika -toujours en attente- peuvent s’imposer dans le cadre de la concurrence avec les Îles Canaries voisines. Surtout dans la perspective de l’ouverture du nouvel aéroport et avec la prise en compte du marché national dans le développement des capacités de reconnaissance des territoires, par inauguration de nouvelles formes d’accueil touristique des «All inclusifs ruraux» et «Campings nouvelles générations»

Les atouts touristiques de la région

La région Guelmim Oued Noun se distingue par sa diversité culturelle et naturelle. En effet, l’étendue du littoral sur des centaines de kilomètres offre des plages de qualité, un milieu favorable au développement du tourisme balnéaire. Le caractère désertique de la région favorise également le tourisme d’aventure, les sports mécaniques…etc. La station balnéaire de la plage blanche s’étale sur près de 50 kilomètres et joue un rôle très important dans le développement économique régional, le tourisme de chasse (puisque plusieurs espèces animales et faunes existent encore dans la région telles que les houbaras), le tourisme culturel puisque la région abrite encore plusieurs monuments historiques, et des gravures rupestres qui remontent l’à âge de la pierre de nombreuses grottes surtout dans la province de Guelmim. Avec ces particularités, la région constitue un point de rencontre entre la mer et le désert. En outre, la région jouit d’une richesse paysagère qui consiste en une multitude d’oasis (l’oasis de Lemsid en est la principale), de sebkhas (Tah, Tazgha…) ainsi que les dunes de sables.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO Docs

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page