Maroc

Pas de vote électronique pour les français du Maroc

À quelques semaines du scrutin, Matthias Fekl, le secrétaire d’État en charge des Français de l’étranger, a annoncé l’abandon du vote par internet aux élections législatives. «Il apparaît que la sécurité du scrutin par vote électronique ne peut être garantie», a annoncé avec gravité Matthias Fekl. «Le gouvernement a décidé de ne pas ouvrir cette voie-là aux élections, cette année. C’est une décision lourde que nous avons mûrement réfléchie. Il y a un contexte très particulier, les menaces de cyberattaques sont omniprésentes». Face à des menaces récurrentes de cyberattaques, les plus hautes autorités françaises estiment que le niveau de sécurité, obtenu après les tests, n’est pas suffisant et craignent que ce vote soit confisqué.

Pour rappel, pas moins de 34.000 personnes vivent au royaume dont une bonne partie est appelée au vote pour les élections présidentielles, dont le premier tour aura lieu le dimanche 23 avril et le second le 7 mai. Par la suite, le premier tour des élections législatives aura lieu le 4 juin et le second le 18 juin.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page