Maroc

Parlement : Le discours royal dénonce les divers rouages de l’administration

Le discours inaugural de la session parlementaire le roi Mohammed VI a appelé les divers responsables au sein des services de l’Etat à mettre le service de l’intérêt général au sommet de leurs priorités.


Le roi Mohammed a présidé  aujourd’hui, vendredi 14 octobre, l’ouverture de la session d’automne du Parlement. Le discours du souverain a cité les nombreuses entraves qui marquent le rendement des diverses catégories des services administratifs, le souverain a appelé l’ensemble des fonctionnaires à faire preuve de civisme durant l’exercice de leurs fonctions.

 Si la première législature a été de nature fondatrice, la 2e législature de la constitution de 2011 « doit être celle de répondre aux attentes réelles des citoyens ». Sans vouloir tracer un tableau entièrement noir, le roi a appelé surtout à prendre au sérieux tous les acquis qui ont été réalisés en matière de régionalisation, ainsi que des mesures prises pour l’amélioration des services rendus aux citoyens ou ceux qui sont destinés aux entreprises.

Plusieurs pistes ont été identifiées dans le discours du souverain, essentiellement la lutte contre la corruption et la régionalisation avancées qui « est la pierre angulaire » du processus d’amélioration des services administratifs et pour une plus grande efficience.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page