Maroc

Othmane El Azzaoui : « 70% de nos produits sont faits à la main et au Maroc »

Othmane El Azzaoui. Co-manager de MaChaussure.ma

Pourquoi mettre en place un showroom ?
La raison principale de cette décision est d’être plus proches de nos clients. Et vu plusieurs recommandations collectées, nos clients fidèles préfèrent toujours un contact physique avec les produits. Nous avons donc décidé de mettre en place un showroom et de nous lancer dans la vente physique pour satisfaire toutes les exigences des clients et acquérir d’autres prospects. De plus, il s’agit d’instaurer un climat de confiance avec nos clients qui commandent en ligne.


Comment vous procurez-vous la matière première pour produire la chaussure 100% marocaine?
Machaussure.ma accorde un intérêt particulier à la qualité de ses produits pour se démarquer de ses concurrents. Jusqu’à présent nous avons atteint un taux de production de 70% de nos produits qui sont faits main au Maroc et nous comptons, d’ici 2023, atteindre les 100%. La majeure partie de la matière première que nous utilisons est marocaine (à savoir le cuir), mais nous importons les matières qui ne sont pas disponibles au Maroc.

Quels ont été les investissements consentis, et combien d’emplois l’entreprise génère-t-elle ?
Jusqu’à présent, l’entreprise génère plus de 20 emplois directs et 150 emplois indirects et crée plus de 350 opportunités d’emploi. L’équipe Machaussure.ma est très jeune et 100% marocaine avec une moyenne d’âge de 24 ans.

La vente en ligne a propulsé le commerce marocain en cette période de crise. Quel a été le bilan de Machaussure.ma durant cette période ?
Durant la période de la crise sanitaire, toutes les entreprises e-commerce ont réalisé des exploits en matière de vente et de notoriété. Machaussure.ma fait partie de ces entreprises qui ont considéré la Covid-19 comme une opportunité à ne pas rater. Nous avons pu, durant cette période, liquider le stock de plusieurs usines durant la période de la fermeture et être leur premier client à la reprise d’activité, ainsi que vendre leurs produits partout au Maroc.

Quels sont vos projets d’ici cinq ans ?
D’ici 2025, nous comptons avoir un minimum de 10 boutiques au Maroc, exporter nos produits en Europe et en Amérique du nord et être les leaders de la chaussure en Afrique.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page