Maroc

Opération “Un million de cartables” : les industriels locaux s’engagent à nouveau

Les industriels marocains se disent «partants» pour une nouvelle édition de l’opération nationale «Un million de cartables». Sollicité par le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, le tissu industriel marocain est d’accord pour fabriquer des cartables scolaires au titre de l’année 2021-2022. Cette démarche met en œuvre une convention de partenariat signée entre le ministère de l’Intérieur, celui de l’Éducation nationale et celui de l’Industrie, fixant les engagements de chacun et les organes de pilotage de l’opération au niveau central et régional. Ainsi, une consultation technique a été lancée le 3 mai dernier, par le ministère de l’Industrie auprès de cinq associations professionnelles (Association marocaine des industries du textile et de l’habillement, Fédération marocaine des industries du cuir, Association marocaine de la plasturgie, Association des libraires du Maroc et Association des fabricants de cartables).

Par la voie de cette consultation, les entreprises ont été invitées à présenter des échantillons de cartables fabriqués en tissus d’origine marocaine, conformément aux spécifications techniques de la norme marocaine en vigueur et aux spécifications qualité du ministère de l’Education nationale.


Les échantillons doivent également être accompagnées d’un rapport de conformité délivré par les laboratoires marocains agréés par le ministère de l’Industrie (CTTH, CTPC, ESITH), est-il indiqué par ce département. Et de souligner que la sélection des offres se base sur quatre critères, dont le premier porte sur la qualité de la matière première et l’adaptabilité du tissu. Le second concerne la conformité technique du cartable (rapport laboratoire). Tandis que le troisième et le quatrième se focalisent respectivement sur la capacité de production par jour et sur la présentation et le design du cartable.

Cette année, sur 31 offres reçues par la commission de sélection (composée de représentants des ministères signataires de la convention de partenariat), 21 jugées conformes aux critères précités ont été retenues. L’année dernière, 4 entreprises ont été retenues sur les 9 ayant présenté une offre, dans le cadre de ladite consultation technique.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page