Maroc

Omar Radi écope de six ans de prison ferme

Ce jeudi, la cour d’appel de Casablanca a décidé de maintenir la sentence de six ans de prison ferme prononcée en première instance contre le journaliste Omar Radi. Agé de 35 ans, ce dernier était poursuivi pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État » avec « financement de l’étranger » et pour « viol ».

Miloud Kandil, avocat de la défense a mentionné que ce jugement est très dur. «Nous avons exposé l’ensemble des éléments prouvant l’innocence d’Omar Radi devant la cour, mais rien n’a été pris en compte malheureusement», souligne l’avocat qui a affirmé que le dossier d’Omar Radi sera porté à la cour de cassation.

Rappelons que la veille de ce verdict, le Parquet avait exigé la peine maximale de dix ans de prison à l’encontre du journaliste en plus d’une indemnité d’un million de DH. Pour ce qui est du journaliste Imad Stitou (32 ans), il a écopé d’un an de prison, dont six mois fermes, dans la même affaire de viol.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page