Maroc

Nouvelles restrictions au Maroc: les explications d’El Othmani

Le secrétaire général du Parti du PJD Saâd Dine El Othmani, était, ce mardi, l’invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème « Les élections de 2021 : l’heure du bilan a-t-elle sonné pour le PJD ? ».

Le chef du gouvernement a profité de l’occasion pour évoquer les dernières mesures restrictives annoncées lundi, visant à endiguer le risque de propagation du coronavirus.


Pour El Othmani, ces décisions ont été prises pour préserver la santé des citoyens, surtout après l’arrivée du variant Delta, très contagieux par rapport aux autres souches. «Avec l’évolution de la pandémie, nous faisons face à de nouveaux défis. Le gouvernement a ainsi décidé de renforcer les restrictions pour le bien de la population. Aujourd’hui, les Marocains doivent savoir que le respect des mesures de prévention sanitaire est la seule solution pour limiter la propagation du virus et contrôler la pandémie. Il s’agit d’une responsabilité individuelle et collective», a-t-il expliqué.

En parallèle, le chef du gouvernement a indiqué que le Maroc a excellemment géré la crise sanitaire grâce aux mesures prises depuis le début de la pandémie. «Nous avons ainsi pu répondre aux besoins des Marocains et contrôler le covid», a ajouté El Othmani.

Rappelons que sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique concernant la nécessité de renforcer les mesures préventives pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19 et préserver la santé des citoyens et vue la hausse considérable du nombre de cas d’infections et de décès dus à cette pandémie, enregistrés dernièrement, le gouvernement a décidé de prendre à partir du mardi 3 août 2021 à 21h00 une série de mesures.

Selon un communiqué du gouvernement, ces mesures portent sur l’interdiction des déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 21h à 5h.

Il s’agit aussi de l’interdiction des déplacements de et vers les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir, indique le communiqué, précisant que sont exclus de cette mesure les personnes vaccinées disposant du passeport vaccinal, les cas médicaux urgents, les personnes chargées du transport des biens et marchandises, outre celles exerçant dans les secteurs publics et privés disposant d’ordres de mission signés par leurs responsables hiérarchiques.

Lesdites mesures concernent aussi la fermeture des restaurants et cafés à 21h ainsi que des hammams, salles de sport et piscines fermées, ajoute le communiqué.

Les rassemblements et activités dans les espaces fermés et ouverts ne doivent pas dépasser 25 personnes, a fait savoir la même source, notant que l’autorisation des autorités locales est nécessaire en cas de dépassement de ce nombre.

Les hôtels et établissements touristiques ne doivent pas dépasser 75% de leur capacité d’accueil, souligne le communiqué du gouvernement, appelant à favoriser le télétravail dans les secteurs public et privé quand c’est possible.

Le communiqué ajoute que toutes les mesures de précaution adoptées dans le cas de l’état d’urgence sanitaire seront maintenues (interdiction des obsèques et des cérémonies de mariage et de fêtes, respect d’un maximum de 50% de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques, les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts ne doivent pas dépasser 50 personnes, les déplacements entre les préfectures et provinces sont conditionnés à la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes….).

H.M.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page