Maroc

Non respect des mesures sanitaires : les autorités sanctionnent 514 unités

514 décisions de fermeture d’unités industrielles et commerciales ont été émises dans 34 préfectures et provinces du royaume. 98 unités sont toujours fermées cette semaine, tandis que les autres ont repris l’activité après l’application des dispositions sanitaires en vigueur. Détails en chiffres.

Non-respect des mesures sanitaires oblige, 514 décisions de fermeture d’unités industrielles et commerciales ont été émises dans 34 préfectures et provinces du royaume. C’est le bilan des commissions dépêchées pour assurer le respect des mesures sanitaires depuis le lancement de la reprise graduelle de l’activité économique au Maroc. 98 unités sont toujours fermées, tandis que les autres ont régularisé leur situation en s’alignant sur les dispositions sanitaires requises. Par catégorie, les unités fermées sont réparties comme suit: 144 unités appartiennent au segment de commerces de proximité, notamment les petits commerces, boucheries et boulangeries, 135 sont des unités industrielles. À ceux-ci, s’ajoutent 58 restaurants, 55 cafés ainsi que 45 unités commerciales (centres commerciaux) et 44 entreprises opérant dans la beauté et les loisirs, en l’occurrence les hammams, les salons de coiffure et les salles de sport. Les centres d’appels n’ont pas été épargnés par cette opération puisque 15 structures ont connu le même sort, outre 11 ateliers et artisans de proximité, 5 établissements d’hébergement touristique et 2 agences de transfert d’argent.


Des unités restent fermées
Des établissements sont toujours fermés à Safi dans le secteur de la conserverie de poissons. Il s’agit de 18 unités, notamment des dépôts. S’agissant de l’agro-alimentaire à Kénitra, les établissements fermés sont au nombre de 12. Les cafés et restaurants toujours fermés sont au nombre de 4. Un hammam, une salle de sports, 28 salons de coiffure et 8 commerces de proximité sont concernés. À Boujdour, une crèmerie populaire et un café sont toujours fermés, en plus d’une unité spécialisée dans la fabrication de conduites d’eau à Al Haouz. À Casablanca-Anfa, la fermeture a touché deux imprimeries, un centre de commerce, 8 centres d’appels et une menuiserie. À Sidi Bernoussi, une unité de confection et une autre de fabrication de bennes restent fermées. Deux cafés sont concernés à Sidi Kacem. D’autres unités demeurent fermées à Fahs-Anjra et à Fès. Un hôtel a connu le même sort à Guelmim, une unité spécialisée dans de textile à Khemisset et d’autres opérateurs dans le secteur du conditionnement des fruits rouges à Larache.

À Mediouna, des unités de porcelaine et faïence, un atelier de soudure, une société de fabrication de matériel en inox et des unités de fabrication des bavettes demeurent fermés. Au niveau de Rabat, un four traditionnel, 4 restaurants, une salle de sport, un restaurant, un traiteur et trois cafés sont fermés. A Salé, un café et une unité de produits détergents le sont toujours, de même que des unités de fabrication de chaussures et une autre de transformation de boyaux basées à Settat. À Sidi Slimane, la fermeture a concerné 15 unités opérant dans le secteur de la restauration. Dans la même province, un magasin de textile est aussi fermé. À Tanger-Assilah, des unités appartenant au secteur agro-alimentaire, plastique et aluminium sont fermées. Dans le textile, d’autres unités restent aussi fermées, outre deux hôtels et une résidence à Ouarzazate.

Reprise d’autres unités
Au niveau de Lâayoune, plusieurs unités de conserverie ont procédé à la reprise de leurs activités. La préfecture de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi a également connu la réouverture d’une unité agroalimentaire et d’une autre spécialisée dans la fabrication de matériel médico-chirurgical et d’orthopédie. Dans la province de Oued Eddahab, 42 commerces de proximité, 9 boucheries et 19 locaux de vente de fruits et légumes ont rouvert, de même que 8 locaux de vente de volailles, 16 locaux de vente de produits laitiers, 4 boulangeries, 10 snacks et 3 magasins de vente d’appareil électroménagers. À cela s’ajoutent 4 cafés, 5 magasins de prêt-à-porter, 7 tapissiers, 12 locaux de vente et réparation de téléphones et 10 poissonniers.

À Rabat, plusieurs salons ont rouvert leurs portes, mais aussi 8 commerces de proximité, une crémerie, 6 boucheries et 2 boulangeries. C’est également le cas de plusieurs restaurants et snacks. Dans la province de Béni Mellal, une unité spécialisée dans la vente de matériaux de construction a repris ses activités, de même que des centres d’appel basés à Casablanca-Anfa. Dans la même préfecture, une unité de confection et de sérigraphie opérant dans le domaine du textile a également rouvert, en plus d’un magasin électroménager. Dans la préfecture Al Fida-Mers Sultan, une unité agroalimentaire a repris du service. Au niveau de la province d’Essaouira, une conserverie de poissons a rouvert ses portes, de même que des unités localisées dans la province de Fahs-Anjra, spécialisées dans la fabrication de résine de plastique et d’alimentation animale. Dans la province de Larache, des entreprises spécialisées dans les semi-conserves d’anchois, des unités opérant dans la fabrication de chaussures, l’aluminium, la conserve d’anchois, le décorticage de crevettes et le textile ont repris leurs activités. Dans la préfecture de Marrakech, la réouverture a concerné une bijouterie en argent, un atelier de fabrication, une unité de textile et de confection ainsi qu’une unité de vente de poissons. D’autres unités ont ouvert leurs portes au niveau des provinces et préfectures de Médiouna, Moulay Yacoub, Salé, Sidi Bernoussi, Sidi Kacem, Tanger-Assilah, Tétouan et Skhirat-Témara.

Yassine Saber
Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page