Maroc

«Niqach.ma», une plateforme pour un débat citoyen

Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a lancé, le lundi 2 avril, une nouvelle plateforme numérique sous le signe «Transformons les idées en progrès». L’objectif est d’interagir avec les points de vue et les idées des citoyens et plus particulièrement les jeunes, des différentes régions du Maroc.


«Niqach.ma» est le nom de la plateforme numérique lancée par le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) afin de favoriser l’interaction avec les citoyens des différentes régions du Maroc. Adoptée pour la première fois par un parti politique marocain, l’application se veut un laboratoire susceptible de «changer les idées en progrès». Cette plateforme fait l’objet, selon un communiqué qui nous est parvenu, d’un espace émetteur d’opinions diverses qui seront prises en compte comme idées phares avant le 10e Congrès national du PPS prévu les 11, 12 et 13 mai prochain à Bouznika.

Pour le parti du Livre, cet espace est essentiellement dédié aux jeunes pour manifester dans un contexte discursif démocratique et sain leurs opinions et positions par rapport aux diverses questions politiques, sociales et économiques qui les interpellent. Ainsi, ce pas formule la volonté chez le PPS de favoriser la politique de proximité du parti aux citoyens, notamment la jeunesse.

Pour Ismail El Hamraoui, membre du Comité central du PPS, cette initiative a été décidée dans le cadre de l’ouverture du parti sur toutes les capacités du pays et en particulier les jeunes, à qui l’occasion est donnée pour débattre de sujets décisifs pour l’avenir du pays, avait rapporté Al Bayane.

Pour qu’elle soit fructueuse, cette démarche procédera tout d’abord par rassembler toutes les interventions en vue d’un sondage. Cette opération, dont s’occuperont les membres de la jeunesse du PPS, sera suivie d’une analyse pertinente pour en sortir avec une quintessence de toutes les idées soumises ; lesquelles seront discutées concrètement dans des contextes plus officiels en vue d’une concrétisation effective.

L’application, qui est opérationnelle depuis le 2 avril, a choisi comme première thématique «Les Droits des femmes et des jeunes». Pour faire profiter au maximum les internautes, la question a été accompagnée de 4 sondages d’opinion afin de penser les différents avis et positions.

Autres sujets à l’ordre du jour figurent «La réforme politique et institutionnelle» prévue pour la semaine prochaine, «La démocratie participative, les droits de l’Homme et des libertés», «Le modèle de développement et la justice sociale», «L’administration publique, la gouvernance et la lutte contre la corruption», «La santé, le logement et l’emploi», «Les droits des personnes en situation de handicap», «Identité nationale et multiculturalisme», «Intégrité territoriale, questions nationales et diplomatiques» ainsi que le «Pari écologique».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page