Maroc

Nasser Bourita s’est entretenu avec son homologue comorien

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, vendredi par visioconférence, avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Union des Comores, Chargé de la Diaspora, Dhoihir Dkhoulkamal, dans le cadre du renforcement des relations d’amitié, de collaboration et de solidarité entre le Royaume du Maroc et l’Union des Comores, conformément à la volonté des deux pays de renforcer davantage leurs liens de coopération. Les deux ministres se sont félicités de l’excellence des liens d’amitié et de solidarité existant entre les deux pays et ont exalté la qualité des sentiments d’estime et de respect qui caractérisent les rapports entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Azali Assoumani, indique un communiqué du ministère.

Bourita et Dkhoulkamal ont passé en revue les progrès réalisés dans la collaboration entre les deux pays dans les domaines prioritaires tels que l’enseignement supérieur, l’économie, le commerce, la santé, l’éducation, les affaires islamiques, la formation professionnelle et la culture, et se sont engagés à ouvrir de nouvelles perspectives dans ces domaines à travers une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, relève le communiqué. Bourita, ajoute le ministère, a loué les développements remarquables enregistrés par l’Union des Comores sous la conduite du Président Assoumani, tout en réitérant la disposition du Maroc à accompagner la partie comorienne dans le cadre de la concrétisation de l’objectif du gouvernement comorien de faire de l’Union des Comores un pays émergent à l’horizon 2030.


Les deux responsables ont pris acte des travaux de la réunion préparatoire des experts, tenue à Moroni en février 2020, et ont décidé de la tenue prochaine, avant fin 2021, de la première session de la Grande Commission Mixte de Coopération maroco-comorienne, poursuit la même source, notant qu’ils ont procédé à un échange de vues approfondi sur des questions d’intérêt commun aux niveaux régional et international et se sont félicités de leurs positions similaires sur les grandes préoccupations régionales telles que le développement, la paix et la sécurité en Afrique et ailleurs.

Bourita a salué le rôle important que joue l’Union des Comores dans le cadre de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Australe (SADC), du Marché commun de l’Afrique Australe et Orientale (COMESA) et de la Commission de l’Océan Indien (COI) et son engagement en faveur de la paix et de la stabilité dans la sous-région et en Afrique.

Dans ce sens, Dhoulkamal a réaffirmé le soutien constant et inconditionnel de l’Union des Comores à Sa Majesté le Roi, faisant leur le combat de l’intégrité territoriale du Royaume et réitéré son appui au Plan d’Autonomie pour le Sahara marocain comme seule solution à ce différend régional, précisant la primauté du rôle joué par les Nations Unies en tant que cadre exclusif et consensuel pour parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable, qui repose sur le compromis, souligne le communiqué. A cet égard, il a insisté sur l’impératif du respect des normes et procédures de l’Union Africaine, et a réaffirmé la pertinence de la décision 693 du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine de juillet 2018, consacrant l’exclusivité du rôle des Nations Unies dans la résolution de ce différend artificiel.

En outre, le ministre comorien a souligné l’appui de l’Union des Comores à la candidature du Maroc au poste de Commissaire de l’Union Africaine à l’éducation, à la science, à la technologie et à l’innovation et aux autres candidatures du Royaume notamment pour le poste de membre non-permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU ainsi qu’au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Leseco avec MAP

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page