Maroc

MRE: les médecins se mobilisent autour du chantier social

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

À l’issue de la deuxième réunion de l’année entre les département de la Santé et des MRE et le réseau des Compétences médicales marocaines du monde (C3M), un cadre de partenariat a été convenu pour intégrer le réseau dans les efforts destinés à améliorer l’offre sanitaire.

L’intégration des compétences des Marocains du monde dans le chantier de la couverture sociale passe à la vitesse supérieure en ce mois de mai. En effet, suite aux recommandations de la première réunion tenue le 12 janvier 2021 entre le département de la Santé, celui des MRE et le réseau des Compétences médicales marocaines du monde (C3M), la deuxième réunion s’est focalisée sur la présentation du cadre général du chantier de la réforme du système de santé «qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de généralisation de la couverture sociale», indique le compte rendu de la réunion. Il s’agit également «d’informer ces compétences sur les efforts déployés afin de mettre la santé du citoyen marocain au cœur des priorités nationales, notamment dans le contexte actuel marqué par la pandémie de Covid-19, et pour mobiliser ces compétences afin de contribuer à la concrétisation de ce chantier ambitieux», ajoute la même source.


À côté du plan d’action du département de la Santé, le département chargé des MRE compte sur «la mobilisation des compétences MRE pour contribuer aux différents chantiers de développement» qui découlent du programme national mise en oeuvre dans ce sens, et qui cible la mobilisation de 10.000 compétences à l’horizon 2030. Un appel a été également lancé pour que que les compétences du réseau favorisent l’approche régionale, de sorte à leur assurer une présence remarquable au sein de la carte sanitaire. Il faut dire aussi que le département de la Santé, le ministère chargé des MRE et le réseau C3M se sont mis d’accord sur la conclusion d’un cadre de partenariat tripartite «afin d’institutionnaliser cette mobilisation et concrétiser les projets de ces compétences en harmonie avec la stratégie gouvernementale dans le domaine de la santé, et de mettre en place des outils pratiques leur permettant de contribuer à la mise en œuvre du chantier de la réforme du système de santé au niveau national et régional», selon la feuille de route qui a été tracée.

Pour rappel, le réseau des C3M est composé de 375 membres, et travaille sur 79 projets dans les domaines de la santé et de la recherche scientifique. Parmi les principaux objectifs du réseau, mis en place en 2012, figurent l’accompagnement des porteurs de projets ainsi que la coordination des compétences des médecins MRE.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page