Maroc

Mohammed VI appelle à l’activation des mesures contenues dans le Discours du Trône

Mohammed VI a présidé, dimanche 29 juillet à Al-Hoceima, une réunion en vue d’inciter à l’activation des points phares abordés dans le Discours du Trône.


Juste après son Discours prononcé à partir de la ville d’Al-Hoceima, le Roi Mohammed VI a présidé une réunion en présence du Chef du gouvernement et des ministres concernés par les différentes questions évoquées. Trois sujets ont constitué les points phares de cette réunion car, selon le Discours du souverain, prioritaires. Il s’agit de la situation du système de soutien et de protection sociale qui nécessite un travail de restructuration globale ; de l’accélération de la réforme du cadre de l’investissement et de l’accompagnement des entreprises, notamment en vue de créer davantage d’emplois ; et enfin, de l’élaboration du plan d’action à l’horizon 2025 dans le domaine de l’eau, lit-on dans un communiqué du Cabinet royal.

Autres problématiques non moins importantes que celles suscitées, figurent le soutien à la scolarisation, le lancement de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ainsi que le redressement des dysfonctionnements du système RAMED.

Les ministres présents ont donc reçu les Hautes orientations du roi Mohammed VI, qui a souligné la nécessité d’une coordination et d’une synergie totale dans « l’action » des différents intervenants. Le Roi a aussi mis l’accent sur l’impérativité « d’adopter une approche participative et de se concentrer sur la réalisation des objectifs », comme l’attendent impatiemment les citoyens. Dans ce sens, le Souverain a fait part de sa détermination à suivre « personnellement » l’état d’avancement des chantiers. Dans le même ordre d’idées, Mohammed VI a insisté sur la nécessité d’adopter une nouvelle méthode de travail « basée sur l’accélération du rythme des réalisations et sur le sérieux et l’engagement dans l’action, avec des rendez-vous périodiques pour la présentation des réalisations tangibles et, le cas échéant, des éventuelles contraintes qu’il conviendrait de surmonter ».

Cela étant dit, cette réunion – organisée juste après le Discours du Trône – vient rappeler la méthode à adopter par le gouvernement et ses différents acteurs dans la perspective de « consolider la confiance au sein de la société et entre les différents acteurs politiques, économiques et syndicaux, et de réaliser la justice sociale et spatiale, en mobilisant toutes les ressources et énergies nationales ».

Il est à noter que le Discours royal a mis particulièrement la lumière sur les questions économique et social.

 

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page