Maroc

Mise en lumière à Fès de la porte urbaine «Bab Boujloud»

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

 


Une cérémonie de mise en lumière de la porte urbaine de «Bab Boujloud» a eu lieu, samedi soir à Fès, dans le cadre de la célébration de la 32e journée nationale de l’architecte.

La mise en lumière de cette porte historique de la médina de Fès a eu lieu en présence notamment du chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, de membres du gouvernement, du wali de la région de Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber et du président du conseil régional, Mohand Laenser.

Dans une déclaration à la MAP, la secrétaire d’Etat chargée de l’habitat, Fatna El Khiel a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la célébration du 32e anniversaire du discours prononcé le 14 janvier 1986 par feu SM Hassan II à Marrakech devant le corps des Architectes, ajoutant que cette action vise à mettre en valeur ce monument historique ancien de 12 siècles en le mettant sous les projecteurs.

Cette cérémonie d’illumination, qui a été rehaussée par la présence du chef du gouvernement, contribue à la réhabilitation de ce monument et à travers lui la ville de Fès, classée patrimoine mondial par l’Unesco, a souligné la ministre.

De son côté, le président de l’ordre national des Architectes, Nakbouch Azzedine a souligné que cette action citoyenne commémore le 32e anniversaire du discours de feu SM Hassan II à Marrakech devant le corps des Architectes, ajoutant que l’intérêt particulier accordé par le regretté souverain «a honoré la profession».

Les Architectes n’ont pas cessé depuis des années de démontrer qu’ils sont proches des citoyens, à travers des actions d’où le choix du thème de cette journée «l’Architecture au service du citoyen», a-t-il dit, ajoutant qu’outre l’illumination de la porte Boujloud, d’autres actions sont réalisées ou en cours, dont la création d’une passerelle métallique en faveur des tanneurs à Chouara, le réaménagement de la place de la résistance à Fès et bientôt la mise en lumière de la porte Bab Mansour à Meknès.

Organisée par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et l’Ordre national des architectes, la journée de l’architecte intervient en commémoration du 32e anniversaire du discours prononcé le 14 janvier 1986 par feu SM Hassan II devant le corps des Architectes et du 12e anniversaire de la Lettre Royale adressée par SM le Roi Mohammed VI aux Architectes le 18 janvier 2006.

A ce titre, une série de conférences, d’expositions et d’ateliers de réflexion sont au programme, avec la participation de partenaires institutionnels, de professionnels, d’invités internationaux et d’acteurs de la société civile, dans le but de sensibiliser l’ensemble des participants sur les réalités de l’exercice de la profession et des perspectives qui s’offrent pour le devenir de l’architecture au Maroc.

Cette journée sera suivie par l’organisation de la 2e édition du festival de l’architecture, qui aura lieu du 15 au 19 janvier à Fès, Taza et Meknès. Cette édition sera marquée par l’organisation d’expositions, d’ateliers de dessins, de conférences et de visites guidées aux sites patrimoniaux des anciennes médinas. 

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page