Maroc

Métiers IT : une nouvelle formule pour dénicher les talents

L’idée très répandue selon laquelle le Maroc manque cruellement de profils IT serait en réalité un mirage. Le pays regorgerait de compétences suffisantes dans le domaine des nouvelles technologies. Encore faudrait-il que les recruteurs sachent chercher pour trouver la perle rare. Huawei et Anapec ont, semble-t-il, la bonne formule pour dénicher les meilleurs talents.

Les compétences qui font défaut dans le Royaume sont celles recherchées partout dans le monde, en l’occurrence des profils très pointus dans les métiers de la tech et du digital, a souligné Mohamed Achiq, directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), lors d’un point de presse mercredi à Casablanca. Et pour aider les entreprises locales à dénicher ces perles rares encore disponibles sur le marché et conscient de l’importance stratégique que revêt l’employabilité des jeunes diplômés, l’équipementier majeur du secteur des TIC au Maroc, Huawei, et Anapec ont co-organisé la deuxième édition du forum «ICT Job Fair – Career 2021».

Dans le détail, l’objectif de ce rendez-vous a été de rassembler offreurs et demandeurs d’emploi dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans un cadre privilégié et propice aux échanges. Au total, 3.000 jeunes diplômés ont postulé aux offres d’emploi proposées à cette occasion pour 250 postes à pourvoir dans une vingtaine d’entreprises participantes. Les jeunes talents ont eu le choix parmi une myriade d’entreprises de renom, intervenant dans le domaine des TIC. Le «ICT Job Fair – Career2021» fut également l’occasion pour les recruteurs de rencontrer les meilleurs profils TIC, formés notamment à la «Huawei ICT Academy». Le forum est né de la convergence de vues des deux partenaires pour promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en les mettant en contact direct avec le monde de l’entreprise. Et cela en permettant de consolider, in fine, le partenariat public-privé, considéré comme véritable levier de la promotion de l’emploi. Fort du succès de la première édition et d’une notoriété grandissante, le forum «ICT Job Fair – Career 2021» est porté par la même volonté de favoriser l’inclusion professionnelle des jeunes diplômés dans le domaine des TIC.

Cette édition 2021 présidée par Youness Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, en présence de Mohamed Achiq et Jerry Cui, directeur général de Huawei Maroc, a permis à un nombre important de jeunes participants de passer des entretiens afin de décrocher aussi bien des emplois que des stages.

«Le partenariat public-privé au service de l’emploi permettra de relever les défis et d’accompagner les ambitions du Nouveau modèle de développement. Les efforts des acteurs publics et privés doivent converger et se compléter dans le domaine de la promotion de l’emploi», a souligné Mohamed Achiq.

«La concrétisation de cette convention de partenariat témoigne de la volonté de Huawei de créer de la richesse et de la valeur ajoutée dans le domaine de l’emploi et c’est un jalon important pour notre coopération croissante», a ajouté le patron de l’Anapec.

Abondant dans le même sens, Jerry Cui a indiqué que «Huawei considère l’engagement sociétal comme un paramètre structurant de son modèle de croissance. Ce partenariat stratégique avec l’Anapec acte notre engagement pérenne en faveur de la promotion de l’éducation et de l’emploi au Maroc». Présente au Maroc depuis 2002, avec un premier bureau à Rabat, puis un second à Casablanca, Huawei a créé entre 700 et 800 emplois directs et indirects.

S’agissant du montant des achats locaux réalisés par le géant chinois, ils dépassent 30 millions de dollars. Il convient de rappeler que Huawei, forte de son expertise et son savoir-faire, se joint aux efforts des acteurs publics pour accompagner le développement de l’écosystème des talents TIC et met à la disposition de ses diverses parties prenantes des infrastructures adaptées et de nombreux programmes dans le domaine du numérique qu’elle promeut, à l’instar du programme «Huawei ICT Academy», qui a permis la formation de plus de 5.000 talents marocains dans le digital. C’est dans cette perspective que le «ICT Job Fair – Career2021» vient s’ajouter à l’arsenal des programmes initiés par Huawei. En marge de cette cérémonie, un Mémorandum d’entente (MoU) entre l’Anapec et Huawei Maroc a été signé pour instaurer une collaboration dans les domaines technologiques et numériques au profit des chercheurs d’emplois, afin, d’une part, de leur donner la possibilité d’accéder aux programmes de formation de Huawei dans différentes disciplines, et, d’autre part, d’accompagner Huawei et son écosystème dans la satisfaction de leurs ressources humaines en compétences TIC.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page