Maroc

Meknès : le pari de l’INDH sur les coopératives porte ses fruits

Les coopératives se sont érigées comme une alternative ingénieuse et obstinée à la domination des multinationales sur les marchés mondiaux. Ayant pour vocation un partage équitable et démocratique des richesses, elles offrent une formule attrayante aux petits artisans, agriculteurs ou autres commerçants qui peuvent, grâce à leur approche inclusive, offrir des produits de qualité à une échelle plus maîtrisée. 

Entre 2019 et 2023, quelque 67 coopératives ont bénéficié du soutien de l’INDH dans la préfecture de Meknès dans le cadre de sa Phase 3, pour un coût global ayant dépassé les 13 millions de dirhams (MDH), dont une contribution de 8,5 MDH de l’Initiative en faveur de 376 bénéficiaires, d’après Hamid Chiadmi, chef du programme d’amélioration des revenus et de l’inclusion économique des jeunes de l’INDH au niveau de la préfecture de Meknès.

Plusieurs expériences réussies
L’aide de l’INDH ne s’arrête pas là. Comme l’a expliqué le responsable, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des coopératives (premier samedi de juillet de chaque année), ces coopératives bénéficient également de formations dans les domaines de la comptabilité, du marketing, ainsi que d’un suivi et d’une évaluation de la part de bureaux d’études. Exemple rayonnant de la réussite de l’action de l’INDH en matière de promotion de l’économie sociale et solidaire, la coopérative agricole «Lembarkia», spécialisée dans l’apiculture, la production et la commercialisation du miel. Située à Aïn Orma, à une vingtaine de kilomètres de Meknès, cette petite coopérative a été fondée en 2012 et a bénéficié en 2019 du soutien de l’INDH.

«Nous avons bénéficié d’un soutien de 190.000 DH de l’INDH, soit une contribution de 70% au financement du projet de la coopérative qui a pu obtenir, dans la foulée, les certifications de l’ONSSA», confie Arif Arkaz, président de la coopérative.

Regroupant neuf collaborateurs, dont cinq femmes, cette coopérative s’est spécialisée dans la production de plusieurs types de miel, dont le miel des fleurs et de chardon du Moyen-Atlas.

«Grâce au soutien de l’INDH, nous pouvons produire entre 8 et 10 kg de miel par ruche pour le miel de fleurs. Avec 160 ruches environ, cela fait une production de 1,6 tonne rien que pour cette variété», a précisé le patron de Lembarkia, soulignant que le miel est revendu dans différentes foires pour des prix variant entre 120 DH et 250 le kg selon la variété.

Autre exemple de l’action tous azimuts de l’INDH : la coopérative «Afak Linnajah Wa Al Moustakbal», située dans le quartier Nassim à Meknès et dédiée à la couture et broderie traditionnelle, témoigne aussi des efforts soutenus de l’Initiative en faveur de l’autonomisation des femmes.

«Au départ, nous étions cinq femmes à fonder la coopérative en 2023. Rapidement, nous avons obtenu le soutien de l’INDH qui nous a permis d’acquérir de nouveaux équipements et machines de broderie», confie Hassana Oussaid, présidente de cette coopérative. «L’impact de cette aide a été instantané.

Auparavant, il nous fallait plus d’un mois pour achever une pièce. Désormais, nous pouvons produire plusieurs pièces par jour», a-t-elle fait savoir, notant que l’INDH a contribué à hauteur de 60% au financement du projet, soit un montant global de 190.000 DH.

Un véritable levier de croissance
Le décollage opéré grâce aux nouveaux équipements de la coopérative lui a permis de se transformer pratiquement en un centre de formation pour de nombreuses femmes qui y trouvent refuge pour apprendre l’art traditionnel de la broderie marocaine. Les caftans, djellabas et autres nappes traditionnelles qui sont produits par la coopérative sont ensuite revendus dans des foires et salons.

La coopérative se permet également de prendre des commandes de particuliers, aidée en cela par le nombre croissant d’adhérentes, s’est réjouie Hassana. Les coopératives «Lembarkia» et «Afak» sont autant d’exemples éloquents du succès de l’approche de l’INDH en matière de promotion d’économie sociale et solidaire, faisant des coopératives des leviers de croissance économique durable et un moyen efficace de lutte contre la pauvreté.

Sami Nemli avec Agence / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page