Maroc

Med Université voit le jour

L’institut des Hautes études de management (HEM) et la Société financière internationale (SFI) ont acté le lancement officiel de leur joint-venture universitaire, Med Université. Elle ouvrira ses portes en septembre prochain. 


C’est officiel. Med Université, la filiale commune de l’institut des Hautes études de management (HEM) et de la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale (BM), est née. Elle sera basée à Tanger, et prête à accueillir ses futurs lauréats dès la rentrée de septembre 2016. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’initiative E4En. Lancée en 2011, elle vise à appuyer le rôle du secteur privé dans le développement de l’enseignement post-secondaire et supérieur, ainsi que la formation professionnelle, dans le but de rendre les programmes pédagogiques plus en phase avec les exigences du marché de l’emploi, et ce à travers l’amélioration de l’employabilité des futurs étudiants de Med Université, qui met un point d’honneur à faire de cette vocation son slogan commercial, en l’occurrence «L’université des métiers».

Le modèle adopté repose sur une formation professionnalisante, dont les spécialisations sont axées sur les métiers porteurs des services et de l’industrie. Cela dit, la nouveauté avancée par le management commun de la joint-venture est le critère de l’accessibilité financière. En adoptant cette posture, HEM et SFI ambitionnent de démocratiser l’accès aux formations de qualité pour celles et ceux qui disposent de l’infrastructure intellectuelle et pédagogique pour les suivre, mais étant dans l’incapacité de couvrir les coûts. C’est le positionnement choisi pour Med Université, qui se place ainsi à mi-chemin entre le modèle de l’université publique gratuite et celui de l’école privée aux frais d’études élevés.

Les frais d’inscription sont fixés à 5.000 DH et les frais d’études à 30.000 DH/an, en plus de frais divers évalués à 300 DH. Et pour aider davantage ses étudiants à supporter ces charges, l’université met à disposition un système de crédit-études pouvant couvrir jusqu’à 35.000 DH de frais. Med Université est ouverte au monde arabe et à l’ensemble du continent africain, et ne s’impose aucune limite quant à l’acceptation de dossiers étrangers s’ils répondent aux critères définis. Le choix de la ville de Tanger a été motivé par la proximité géographique de plateformes professionnelles telles que Tanger Free Zone et Tanger Med 2, ainsi que des zones industrielles diverses, notamment Gueznaya, Tétouan, Soukld’im, la zone franche commerciale Fnideq et la zone Chrafate Usine Renault-Nissan.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page