Maroc

Maroc : vers un prolongement de l’état d’urgence sanitaire

L’état d’urgence sanitaire au Maroc prendra fin le 10 septembre courant. Mais à cause de la hausse du nombre de cas de contaminations au covid-19, la plupart des Marocains s’attendent à un 6ème prolongement de l’état d’urgence.

Dimanche, le Maroc a enregistré 2234 nouveaux cas en 24h, un nouveau record démontrant que la situation sanitaire dans le Royaume est loin d’être stable.

A ce propos, une source a assuré que le gouvernement s’apprête, en effet, à prolonger l’état d’urgence et précisé que cette décision est logique et nécessaire vu le contexte sanitaire jugé inquiétant.

La prolongation de l’état d’urgence sanitaire émane de la nécessité de poursuivre les mesures nécessaires afin de circonscrire la propagation de la pandémie tout en veillant à l’adéquation des mesures et procédures prises dans les différentes régions, provinces et préfectures du Royaume avec le développement de la situation épidémiologique.

Rappelons que de nouvelles mesures restrictives seront adoptées, à partir de ce lundi, à Casablanca. Le gouvernement précise que ces mesures consistent en la fermeture de l’ensemble des issues de la préfecture de Casablanca et de soumettre le déplacement de et vers son territoire à une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales, ainsi que la fermeture de tous les établissements scolaires (primaire, collèges, lycées et universités), avec l’adoption de l’enseignement à distance à partir de ce lundi.

Il s’agit aussi de la fermeture des marchés de proximité à 15h, des cafés et commerces à 20h et des restaurants à 21h, outre l’interdiction des déplacements nocturnes sur l’ensemble du territoire de la préfecture entre 22h et 5h, excepté pour les cadres de santé et de sûreté, les employés des secteurs vitaux et sensibles et ceux du transport des marchandises, à condition de justifier leur travail de nuit.

N.M.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page