Maroc

Maroc-Israël : les communautés d’affaires accordent leurs violons

Un Forum d’affaires s’est tenu, le 15 mars à Tel-Aviv, entre la confédération patronale marocaine et son homologue israélienne. Mot d’ordre de cette rencontre : booster la coopération économique entre les deux pays, dans une logique win-win.

Welcome to Israël ! Mercredi 15 mars à Tel Aviv, les officiels ainsi que la communauté d’affaires, se sont montrés particulièrement accueillants à l’égard de la délégation de patrons marocains qui a fait le déplacement à bord du vol inaugural Casablanca-Tel Aviv. Les différents responsables israéliens, présents au Forum d’affaires Maroc-Israël, organisé à cette occasion, ont insisté à l’unisson sur l’importance du momentum de cette rencontre, exprimant leur volonté de réussir le partenariat économique.

«Nous allons œuvrer pour concrétiser du win-win et servir les intérêts communs des deux pays. Tout ce qui est possible, nous le ferons !», a lancé d’emblée Issawi Frej, le ministre israélien en charge de la Coopération régionale. L’objectif premier, de part et d’autre, est donc d’explorer toutes les opportunités d’affaires possibles, matérialisant ainsi les orientations de l’accord de normalisation signé en 2020.

«Les bases historiques sont déjà posées et votre présence (patrons d’entreprises marocains, ndlr) ici, aujourd’hui, pose les balises d’une coopération économique que nous prévoyons fructueuse», a ajouté Issawi Frej.

D’un point de vue diplomatique, également, les messages sont très positifs. Tant et si bien que les responsables du ministère des Affaires étrangères israéliens se disent impatients d’accueillir Nasser Bourita, dans un avenir proche. Notons que la rencontre a été marquée par la présence de Abderrahim Beyoud, chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, selon qui la vision stratégique commune est claire et favorise la concrétisation d’une coopération réussie en faveur des deux pays.

Quoi de meilleur donc, pour illustrer cette vision commune, que de tracer un cadre de travail adéquat pour booster ce partenariat ? C’est ainsi que la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Israeli employers & business organizations (IEBO) ont scellé, ce 15 mars, un accord de partenariat stratégique. Ladite convention a été signée, du côté marocain, par Chakib Alj, président de la CGEM, et du côté israélien, par Ron Tomer, président de l’IEBO et Uriel Lynn, président de la Fédération des chambres de commerce israéliennes.

Dans ses dispositions, cet accord de partenariat reflète le consentement des deux organisations signataires de représenter le secteur privé de leurs pays. Les deux entités instaurent ainsi un cadre de dialogue permanent leur permettant d’explorer les potentialités économiques entre le Maroc et Israël. Elles entendent également jeter les ponts de la communication, par l’instauration d’un Conseil d’affaires dont la mission principale sera de promouvoir la coopération entre elles et de développer le partage d’informations et d’expériences. Il sera aussi question d’encourager l’échange de missions d’affaires et de soutenir l’installation, dans des secteurs conjointement identifiés, des entreprises marocaines en Israël, et vice versa.

DNES en Israël Mériem Allam / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page