Maroc

Maroc-France : un test PCR négatif devra être présenté à l’embarquement

Le 7 août 2020, le Maroc est sorti de la liste européenne des pays dont les ressortissants sont autorisés à rentrer dans l’Union européenne sans restrictions. Cette décision a été prise compte-tenu de l’évolution de la situation épidémiologique dans le Royaume.

Ce mercredi, l’ambassade de France au Maroc a publié la liste des personnes autorisées à accéder au territoire français. Les ressortissants de nationalité française, ainsi que conjoint et enfants, les ressortissants de l’UE ou ressortissants andorran, britannique, islandais, liechtensteinois, monégasque, norvégien, suisse, de Saint-Marin et du Vatican, ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, le pays dont ils sont les nationaux ou les résidents, ainsi que conjoint et enfants, sont autorisés à entrer en France.

C’est le cas également des ressortissants de pays tiers, titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur domicile dans un pays de l’Union européenne ou assimilé, les ressortissants de pays tiers, en transit de moins de 24 heures en zone internationale, les membres de délégations en mission officielle ou personnel de missions diplomatiques ou consulaires, ou d’une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France, les professionnels de santé étrangers concourant à la lutte contre la Covid-19 et les ressortissants étrangers qui assurent le transport international de marchandises.

Cette liste comprend aussi les ressortissants étrangers qui assurent le transport international de marchandises, les conducteurs ou équipiers d’autocar ou de trains de passagers, les membres d’équipage ou personnes exploitant un navire de commerce ou de pêche, les étudiants titulaires d’un visa long séjour, d’un visa court séjour (VCS) pour études ou pour stages (hors VCS Concours), ou venant pour moins de 90 jours en provenance d’un pays dispensé de VCS, justifiant d’un lieu d’hébergement en France, les professeurs ou chercheurs employés ou invités par un établissement d’enseignement ou un laboratoire de recherche français qui se déplacent à des fins d’études et d’enseignement.

L’ambassade précise également que les ressortissants de pays tiers disposant d’un visa de long séjour « passeport Talent » et les personnes bénéficiant d’un laissez-passer délivré par le centre interministériel de crise pour faciliter l’exercice d’une activité économique, permettre le rapprochement de conjoint ou pour raison médicale sont aussi autorisés à accéder au territoire français.

Toutefois, les personnes appartenant à cette dernière catégorie doivent être munies d’une attestation de déplacement international dérogatoire dont le modèle est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur, d’une déclaration sur l’honneur selon laquelle la personne ne présente pas de symptômes d’infection à la covid-19 et qu’elle n’a pas eu connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant son départ et d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures qui devra être présenté à l’embarquement. Les enfants de moins de 11 ans en sont dispensés.

H.M.

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page