Maroc

Maroc : fin de la grève de la faim de Zefzafi

 
Nasser Zefzafi, leader emprisonné du mouvement de contestation sociale du « Hirak », a mis fin jeudi à sa grève de la faim.
 
Incarcéré à Casablanca après sa condamnation à 20 ans de prison, Nasser Zefzafi a cessé la grève de la faim qu’il avait entamée une semaine plus tôt pour manifester contre ses conditions de détention. Il avait cessé de s’alimenter pour demander « les droits dont bénéficient les autres prisonniers », c’est-à-dire sortir de l’isolement et être placé « dans une cellule digne où il peut voir et parler » avec d’autres détenus, selon son père Ahmed Zefzafi.

Selon lui, son fils ne comprend pas pourquoi un traitement « aussi sévère » lui est réservé. 


Arrêté en mai 2017 en pleine contestation sociale dans la région du Rif, Nasser Zefzafi avait été condamné fin juin à 20 ans de prison pour « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’État », au terme de neuf mois d’un procès fleuve réunissant un total de 53 prévenus.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page