Maroc

L’immobilier locatif ne connaît pas la crise

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Carton plein pour les deux foncières cotées en Bourse malgré le contexte marqué par la crise sanitaire. Immorente Invest ainsi que la nouvelle recrue, Aradei Capital affichent des performances dans le vert au terme de l’exercice 2020.

Les spécialistes de l’immobilier locatif semblent braver la crise en enregistrant des résultats en hausse à fin 2020. Ainsi, le chiffre d’affaires d’Immorente Invest s’est apprécié de 4% à 59,6 MDH, au terme de l’exercice, et ce, grâce à la bonne tenue des loyers qui se sont également inscrits en hausse de 4% à 50,8 MDH. Selon la foncière, la progression aurait pu être beaucoup plus conséquente sans la cession de l’actif Rodia en janvier 2020. Les loyers et les revenus du groupe auraient ainsi augmenté respectivement de 37% et 36% sur glissement annuel. En termes d’endettement, Immorente semble avoir effacé toute son ardoise au cours de l’exercice 2020 et boucle l’année avec un ratio Loan to Value de 0%. Et ce, à travers notamment le transfert du contrat de leasing de 151 MDH dans le cadre de la sortie de l’actif Roda. À cela s’ajoute, le remboursement en mars et en avril 2020 des emprunts bancaires d’un montant respectif de 169,9 et 15,8 MDH.


Par ailleurs, aucun investissement n’a été réalisé durant ce dernier trimestre comme prévu par la société. «Un retard de l’investissement prévu au second semestre 2020 dû à la crise de la Covid-19», annonçait Immorente dans sa guidance de fin d’année. Il est par contre à rappeler que la foncière procèdera à un nouveau mode de distribution des dividendes. Elle propose en effet de verser à ses actionnaires les loyers nets encaissés trimestriellement 6 mois après la clôture de chaque trimestre. Quant à la nouvelle recrue de la Bourse, Aradei Capital, celle-ci affiche un chiffre d’affaires consolidé IFRS de 77,2 MDH au terme du 4e trimestre 2020, soit une progression de 4,6% en glissement annuel.

«Ce trimestre a été marqué par l’introduction en Bourse d’Aradei Capital. Une étape importante dans l’histoire de la société. Nous avons également poursuivi notre programme de développement et ouvertures et avons constaté une nette amélioration de la fréquentation des actifs sur la fin de l’année», affirme Nawfal Bendefa, PDG d’Aradei Capital.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’investissement, Aradei Capital a en effet décaissé 42,1 MDH, au titre des coûts de construction sur le 4e trimestre 2020 et 217,2 MDH sur l’année 2020 faisant partie d’un plan d’investissement global de plus de 780 MDH. Les 6 projets concernés sont : Sela Plaza Dar Bouazza, Sela Park Agadir, Sela Park Temara, Sela Plaza Targa, Sela Park El Jadida et Atacadao Inezgane. Le niveau d’endettement s’élève, quant à lui, à 1,77 MMDH à fin 2020, contre 1,66 MMDH un an aupravant.

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page