Maroc

Les universités se mobilisent

Les cinq grandes universités de la région ont paraphé, lundi dernier, une convention de partenariat avec le Conseil de la région de Fès-Meknès. Elle vise à impliquer l’université dans l’élaboration de projets, ainsi que d’activités dans le domaine de la formation. 


L’université est appelée à soutenir les actions de développement de la région de Fès-Meknès, via des propositions efficaces. C’est l’objectif de la convention signée, lundi dernier, entre le Conseil de la région et les Universités Sidi Mohamed Benabdellah et l’Université euro-méditerranéenne (Fès), Moulay Ismail et l’École nationale d’agriculture (Meknès) et Al Akhawayn (Ifrane). «L’université doit être un partenaire incontournable dans la mise en place et la concrétisation des projets de développement d’avenir», a indiqué Mohand Laenser, président du Conseil de la région, lors d’ une journée d’étude organisée à Fès entre le Conseil de la région de Fès-Meknès et ses établissements universitaires sous le thème : «Rôle de l’université dans le développement régional».

Les responsables des universités ont présenté la capacité de chaque établissement ainsi que le rôle potentiel qu’ils peuvent jouer dans le développement régional sachant que la région dispose du premier pôle universitaire au Maroc . Ils ont aussi mis le point sur l’importance de faire de la région Fès-Meknès un pôle compétitif et producteur d’emplois et de richesses et ceci par la mise en place d’études, d’outils d’intelligence économique et territoriale et de veille stratégique spatiale. Dans cette convention de partenariat, les établissements de l’enseignement supérieur s’engagent à apporter l’expertise et l’encadrement nécessaires au Conseil pour réaliser le développement économique, social, culturel et environnemental de la région.

Lors de cette rencontre, Mohand Laenser a mis le doigt sur le rôle des chercheurs universitaires dans l’élaboration de la décision régionale à travers leurs études prospectives et des recherches sur les défis d’avenir. Pour lui, «cette rencontre tend à impliquer l’université dans plusieurs chantiers stratégiques, notamment le programme de développement régional et le plan directeur d’aménagement du territoire, ainsi que les actions visant à atteindre les objectifs de l’approche stratégique 2015-2021 de la région». Avec cette approche, la région œuvre dans un cadre participatif pour la mise en place d’infrastructures de recherche et l’élaboration de programmes visant la promotion de la région Fès-Meknès.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page