Maroc

Les résidents sauvent la mise

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

D’après les dernières statistiques sur le tourisme à Fès, la ville a enregistré une baisse de 12% en 2015 par rapport à 2014. Le tourisme interne a présenté une piste à prendre très au sérieux, puisqu’il a affiché une hausse de 10%.


Le tourisme interne une piste à prendre très au sérieux. C’est la principale conclusion retenue de l’analyse du dernier rapport de la délégation régionale de Fès-Boulemane sur le tourisme à Fès. L’année 2015 a enregistré un total de 723.222 nuitées contre 823.120 durant la même période de l’année précédente. La part des non-résidents a affiché une baisse de 21%, avec quelque 469.311 nuitées. Quant aux résidents, ils ont enregistré une hausse de 10% avec 253.911 nuitées. Les arrivées dans les hôtels classés pour l’année dernière ont été de l’ordre de 363.180, contre 395.169 en 2014, soit une baisse de 8%.

De son côté, le tourisme interne a réussi à avoir un taux positif de +12%, par contre les non-résidents ont enregistré un taux négatif de -18%. Les principales baisses ont été enregistrées par les touristes japonais (-60%), italiens (-57%) et français (-30%). Pour sa part, la durée moyenne de séjour était de 1,9 jour contre 2 jours, enregistrée en 2014. Pour les hôtels classés, trois étoiles et plus, les arrivées ont été de l’ordre de 363.180 contre 395.169 en 2014, soit une baisse de 8%.

Les établissements d’hébergement classés ont réussi à cumuler la quasi-totalité des nuitées enregistrées au niveau de la ville, avec un taux d’occupation de 25% contre 26% au cours de l’année 2014. Le nombre de chambres opérationnelles durant l’année 2015 s’est élevé à 3.934 unités, dont 946 de catégorie 5 étoiles, 1.208 de 4 étoiles et 636 de 3 étoiles ainsi que 660 chambres dans les maisons d’hôtes. Dans un autre registre, les arrivés des touristes via l’aéroport de Fès-Saiss, ont enregistré en 2015 une baisse de 1% par rapport à 2014, avec 109.263 arrivées.

Hors les mois de janvier et de juillet qui ont enregistré une hausse respectivement de 27 et 23%, tous les autres mois ont enregistré une baisse annuelle de 12%. Il faut noter que la ville de Fès ambitionne d’accueillir 1,1 million de touristes à l’horizon 2020 pour des recettes de l’ordre de 11,7 MMDH. Pour y arriver, des investissements de près de 8 MMDH ont été arrêtés dans le cadre d’un contrat-programme. Ils offriront une capacité litière additionnelle de 13.000 lits. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page