Maroc

Les morsures de scorpions continuent de faire des ravages chez les enfants

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les morsures de scorpions continuent de faire des ravages un mois et demi après le lancement de la campagne nationale contre les piqûres de scorpions et les morsures des vipères.

Une fille de trois ans a perdu la vie ce lundi à Marrakech, suite à deux piqûres de scorpions à la maison de l’un de ses proches dans la province de Chichaoua, où sa famille était conviée à un mariage.  La fillette a été transportée d’urgence à l’hôpital provincial, avant d’être transférée quelques heures après au service de réanimation de Marrakech selon le quotidien Akhbar Al yaoum dans son édition du 22 août.


La même journée, une autre morsure de scorpions a coûté la vie à  un garçon âgé de neuf ans, qui est la mort à l’hôpital provincial de Kelaat Sraghna. Le quotidien arabophone rapporte une déclaration d’un responsable de la province qui affirme qu’il s’agit de la sixième victime de morsure scorpion en moins de deux mois dans une seule province. Lors de cette période, ajoute le responsable, l’hôpital provincial a reçu 240 cas de morsures, 6 ont perdu la vie dont 4 enfants.

La région Marrakech-Safi vient en première position en termes du nombre de personnes mordues avec une moyenne de 8000 cas et près d’une vingtaine de décès par an. Le ministère de la santé lance chaque année une campagne annuel afin de sensibiliser la population sur le danger de ces morsures, et les exhorter à prendre les mesures de sécurité nécessaire afin de les éviter, selon le ministère les cas de décès touchent généralement des enfants qui arrivent à l’hôpital dans un état grave, en dernier recours suite à l’échec des moyens «traditionnels» utilisés contre les morsures.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page