CarrièreMaroc

Les langues et la communication civilisationnelle au centre d’un forum des doctorants

Le Troisième forum des doctorants, qui se tient du 02 au 05 avril à Rabat, est axé sur les langues et la communication civilisationnelle, à même de faciliter l’entente et favoriser le dialogue.

Organisé, sous le thème « Les langues, une ouverture sur le monde et un pont pour la communication civilisationnelle », par le centre d’études doctorales « Homme et espace dans le monde méditerranéen » relevant de l’Université Mohammed V (UM5) de Rabat, ce forum met en relief le rôle des langues dans le passage du stade de consommateur dans le cycle de la production de la connaissance vers l’accès au statut productif, pionnier et influent.


La langue est un outil pour produire des idées et un moyen de faire circuler, transmettre et diffuser l’information, apprend-on d’une feuille de présentation de ce forum, précisant que l’entente et la communication entre les différentes nations, dans le cadre de la diversité culturelle, ne sauraient s’établir que si l’on maitrise les langues des autres, en vue d’en saisir les structures et les visions du monde et de les comprendre correctement avec l’interaction qui se doit. La langue ne se réduit pas à des sons, des vocables et des termes symbolisant les origines des hommes, mais elle constitue un moyen de transmettre les cultures de ces dernières et contribuer à l’enrichissement de la civilisation humaine, relève la même source, mettant en avant l’importance pour la communauté savante, dont les universités marocaines, d’adopter ces langues, loin de toute forme de fanatisme, étranger à la scientificité comme à l’objectivité.

Comme les langues reflètent le degré de rayonnement atteint par certaines sociétés, quant à la production du savoir, il va sans dire que certaines langues ont dû s’imposer et devenir plus usitées que d’autres, ce qui a haussé leur côte dans la bourse et leur a conféré l’aspect de mondialité, si bien qu’elles sont devenues les langues de communication entre savants et chercheurs dans divers domaines, tels que les sciences exactes et humaines, ainsi que l’art et les lettres, précise le document.

La communauté scientifique du Royaume est appelée à maitriser les langues « répertoriées », à savoir les langues de production, de publication et d’échange des connaissances, et ce pour plus de confrontation bénéfique et pour se mesurer en valeur et en utilité à l’échelle internationale, conclut la même source. Sont traités lors de cette rencontre, qui se tient en présence d’académiciens et de doctorants, des thématiques liées à « l’usage des bibliothèques et bibliothèques Online », « Rédaction d’un article scientifique », « Ethique et recherche en sciences humaines et sociales », « Méthodologie de recherche » et « Elaboration du projet de recherche de doctorat ».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page