Maroc

Les armes de la cellule démantelée à El Jadida introduites via les frontières maroco-algériennes

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

 


Les armes saisies auprès de la cellule terroriste, démantelée vendredi dernier à El Jadida, ont été introduites dans le royaume via ses frontières avec l’Algérie, a fait savoir dimanche le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khayam.

Dans une conférence de presse tenue au siège du bureau, relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), El Khayam a indiqué que les enquêtes préliminaires du BCIJ ont révélé, jusqu’à présent, que les armes saisies ont transité via les frontières maroco-algériennes, et ont été infiltrées en coordination avec le groupe dit «État islamique», opérant en Irak, en Syrie et en Libye, avant d’être reçues par les membres de la cellule.
Les armes saisies consistent en un pistolet mitrailleur, 7 pistolets, une importante quantité de munitions, plusieurs armes blanches, deux gilets dotés de ceintures explosives et munis de tuyaux vides en plastique, ainsi que des substances suspectes servant probablement à la fabrication d’explosifs.
Composée de 7 membres, la cellule visait des personnalités politiques publiques, des représentations diplomatiques ainsi que des sites touristiques au Maroc.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page