Maroc

Législatives2016: Ces ministres ayant gagné un siège

Quelle coalition pour former le futur gouvernement? La question est maintenant sur toutes les lèvres./DR

13 ministres du gouvernement sortant ont gagné des sièges à la Chambre des représentants, à l’issue des législatives. Qui sont-ils ? Où se sont-ils faits élire. Éclairage.

Au lendemain de la victoire du PJD aux législatives, les résultats font ressortir que plusieurs ministres et dirigeants politiques ont remporté des sièges à la Chambre des représentants, dans les différentes circonscriptions. En effet, un total de 13 ministres du gouvernement sortant ont pu remporter des sièges au Parlement.


Il s’agit des ministres représentant le Parti justice et développement (PJD), respectivement le chef du gouvernement, secrétaire général du parti Abdelilah Benkirane, élu dans la circonscription de Salé-Médina, le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, élu dans la circonscription de Salé-Al Jadida, le ministre délégué chargé du Budget, président du conseil de la commune urbaine de Fès, Driss El Azami El Idrissi, élu dans la circonscription de Fès-sud et du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi qui a été élu dans la circonscription de Béni Mellal.

PJD, RNI et MP

D’autres ministres du PJD se sont aussi imposés dans leur fief. Il s’agit du ministre délégué chargé du Transport Mohamed Najib Boulif (circonscription de Tanger-Assilah), du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi (circonscription Sidi Benour, province d’El Jadida), du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah (circonscription de Kénitra), et du ministre chargé des Relations avec le Parlement, président du conseil de la commune urbaine de Casablanca, Abdelaziz El Omari (circonscription d’Ain Sebâa- Hay Mohammadi).

D’autres ministres de la précédente coalition gouvernementale ont également été élus. Au niveau du Rassemblement national des indépendants (RNI), le ministre délégué chargé du Commerce extérieur Mohammed Abbou (circonscription de Taounat-Tissa) et la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida (circonscription de la province de Guelmim) ont en effet remporté leur siège.

Deux ministres issus du Mouvement populaire (MP) ont également obtenu des sièges à la Chambre des représentants, en l’occurrence le ministre de la Jeunesse et des sports Lahcen Sekkouri (circonscription d’Ifrane), et le ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration publique, Mohammed Moubdii (circonscription Fkih Bensaleh).

Haddad et les autres dirigeants politiques

Le ministre du Tourisme Lahcen Haddad, qui s’est présenté sous la bannière de l’Istiqlal, a été élu dans la circonscription de Khouribga, après avoir quitté le MP.

Parmi les autres dirigeants politiques ayant remporté des sièges au Parlement, figurent également le secrétaire général du PI, Hamid Chabat (circonscription de Fès-nord), le président de la Chambre des représentant et membre du bureau politique du RNI, Rachid Talbi Alami, le vice secrétaire général du PJD Saadeddine El Othmani (circonscription de Mohammedia), le membre du bureau politique du MP, Mohammed Ouzzine (circonscription d’Ifrane), le membre du bureau politique de l’USFP, Habib El Malki, (circonsription de Khouribga) ainsi que le membre du bureau politique du (PAM), Fouad El Omari (circonsription de Tanger-Assilah).


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page