Maroc

Le sida gagne du terrain dans la zone MENA

En 2016, 1,8 million de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH dans le monde, contre 2,1 millions. Ce qui porte le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le monde en 2016 à 36,7 millions.
Depuis 2010, le nombre des nouvelles infections a baissé de 11% chez les adultes, alors que le nombre de décès liés à la maladie en 2016 a légèrement diminué par rapport à 2015 : 1 million au lieu de 1,1 million. La bonne nouvelle c’est que le nombre des décès a baissé de 48% depuis 2005. En revanche, le nombre de ces décès a augmenté au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. 
Dans la région MENA, le nombre annuel d’adultes et d’enfants infectés est passé de 3.600 en 2000 à plus de 11.000 en 2016. Les décès liés au sida ont plus que doublé entre 2000 et 2010 en Égypte, en Iran, au Koweït, au Maroc, au Soudan, en Tunisie et au Yémen, en raison de l’accès limité au traitement. 
Dans les pays où la couverture thérapeutique s’est développée, les décès liés au sida ont considérablement diminué depuis 2010, comme c’est le cas en Algérie (37%) et au Djibouti (28%).
Les tendances entre les pays de la région, cependant, ont varié largement. Depuis 2010, il y a eu des baisses substantielles des nouvelles infections annuelles au Maroc (42%), l’Iran (14%) et la Somalie (12%). En revanche, les nouvelles infections ont augmenté de 76% en Égypte et de 44% au Yémen.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page