Maroc

Le Maroc, un pays qui respecte les exigences de transparence fiscale (Rapport)

Le Maroc figure parmi les pays qui répondent aux exigences de transparence fiscale, souligne le département d’Etat américain dans son nouveau rapport rendu public vendredi.

Sur un total de 142 pays pris en compte à travers le monde, 72 ont respecté les exigences minimales de transparence fiscale sur l’année 2021, période scrutée par le document, a ajouté la même source.

La transparence budgétaire informe les citoyens sur la façon dont les recettes publiques et fiscales sont dépensées et constitue un élément essentiel d’une gestion efficace des finances publiques.

Selon le rapport de la diplomatie américaine, 69 pays ne répondent pas aux exigences minimales de transparence fiscale.

« La transparence budgétaire, élément essentiel d’une gestion efficace des finances publiques, contribue à renforcer la confiance du marché et soutenir la durabilité économique, » souligne le département d’Etat.

Le rapport s’est appuyé notamment sur l’exhaustivité substantielle et la fiabilité des documents budgétaires, ainsi que la transparence des processus d’attribution des marchés publics.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page