CarrièreMaroc

Le Maroc et le Thaïlande accordent leurs violons

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le Maroc et le Thaïlande ont signé, la semaine dernière à Rabat, un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

Paraphé par le secrétaire d’État chargé de la formation professionnelle, Mohammed Rherras et le ministre délégué thaïlandais chargé de l’Éducation, Surachet Chaiwong, ce mémorandum porte sur plusieurs domaines de coopération dont l’échange des informations et des publications relatives à l’éducation, la mobilité des enseignants, des étudiants et des experts, le renforcement du réseau des universités/instituts à travers des programmes de recherche et des activités conjointes et le développement de la coopération bilatérale entre les institutions d’enseignement supérieur dans les domaines d’intérêt commun.


S’exprimant à cette occasion, Mohammed Rherras a relevé que la signature de ce premier mémorandum relatif à la coopération en matière d’éducation intervient dans le cadre de la consolidation des relations bilatérales « excellentes et distinguées », notant que cet accord permettra aux jeunes marocains de bénéficier de bourses d’études en Thaïlande, offertes par le gouvernement thaïlandais dans plusieurs domaines.

Ce partenariat permettra, également, aux étudiants thaïlandais de bénéficier de bourses offertes par le gouvernement marocain pour faire des cours de langues et poursuivre des études islamiques, eu égard à l’expérience marocaine en la matière, a-t-il ajouté.

De son côté, Surachet Chaiwong a fait part de la volonté de son pays de tirer profit de l’expérience marocaine dans plusieurs domaines, notamment l’enseignement et l’éducation islamique. « Le gouvernement thailandais considère le Maroc comme un pays avancé, non seulement dans les domaines de l’économie, la société et la culture, mais aussi dans les domaines scientifiques, d’où l’intérêt d’élargir le champ de la coopération avec le Maroc dans l’éducation », a-t-il expliqué.

Après avoir mis en avant les liens amicaux particuliers unissant le Maroc et le Thaïlande, il a souligné l’importance accordé par le Maroc au développement des domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à la promotion des relations de coopération, à l’ouverture sur les expériences internationales ainsi qu’au partage de bonnes pratiques.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page