Maroc

Le Maroc en avance sur les ODD

L’ambassadeur permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale./DR

Le Maroc a déjà commencé la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) en établissant des politiques dans ce domaine, selon une approche inclusive et intégrée, a affirmé, mardi à Rabat, l’ambassadeur permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale. 


«Pour chacun des 17 ODD, le Maroc est déjà en avance grâce à une vision proactive», a expliqué Omar Hilale qui intervenait à l’ouverture de l’atelier de consultation nationale sur la contextualisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable au Maroc. 

Le Maroc a pris en compte les ODD dans son développement à travers des politiques et des stratégies dans différents domaines tels que les énergies renouvelables, les infrastructures, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la santé, l’éducation et le transport, a-t-il relevé. 

Le diplomate a ainsi fait savoir que le Maroc a fait d’importantes contributions aux travaux du groupe du travail sur les ODD. Il a notamment conduit les négociations sur le chapitre relatif au commerce international et développement. 

Sur les changements climatiques, Omar Hilale a indiqué qu’il s’agit d’un enjeu crucial pour les piliers du développement durable (social, économique et environnemental). Il a relevé qu’en plus de l’ODD 13 (mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques), tous les autres ODD intègrent cette composante. 

Le diplomate a également mis l’accent sur l’importance cruciale que revêt le renforcement des capacités des pays en développement en matière de statistiques, en vue d’assurer le suivi de la mise en œuvre des ODD dans ces pays. 

L’atelier de consultation nationale sur la contextualisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable au Maroc offre une occasion d’inaugurer le processus de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des réalisations par notre pays. Cet atelier national de 3 jours connaît la participation de plusieurs départements gouvernementaux, des membres du Parlement et des collectivités territoriales, du secteur privé, de la société civile et des agences des Nations Unies.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page