Maroc

Le Maroc avance d’un pas ferme vers l’aboutissement de la campagne de vaccination anti Covid-19 (expert)

Le Maroc avance d’un pas ferme vers l’aboutissement de sa campagne nationale de vaccination anti Covid-19, en particulier après avoir élargi cette opération à la catégorie d’âge de 20 ans et plus, a affirmé Khalid Fathi, professeur à la faculté de médecine de l’Université Mohammed V de Rabat.

L’élargissement des groupes cibles de la vaccination aux jeunes indique que le Maroc dispose d’un stock abondant des vaccins et qu’il n’y a plus de problème d’approvisionnement, malgré la rareté des vaccins au niveau mondial, a souligné  Fathi, qui était l’invité lundi de l’émission matinale de la Radio d’information marocaine « RIM RADIO ».


L’expert a indiqué que le Royaume connaît actuellement une nouvelle vague de contaminations causée par le variant Delta de la Covid-19, qui touche beaucoup les jeunes, ajoutant que l’élargissement de la vaccination aux jeunes témoigne de la réaction de la campagne nationale aux caractéristiques de ce mutant à propagation rapide.

La stratégie du ministère de la Santé vise à élargir l’opération de vaccination à toutes les catégories de jeunes afin d’attirer les personnes convaincues des bienfaits de la vaccination, a-t-il soutenu, appelant les jeunes à adhérer à cette campagne d’envergure puisque le nouveau variant n’exclut aucune tranche d’âge.

Concernant l’élargissement de la campagne de vaccination aux femmes allaitantes et enceintes à partir du quatrième mois, il a précisé que le comité scientifique a pris cette décision après s’être assuré que le vaccin anti-Covid est efficace et sûr pour ces deux catégories et ne présente de danger ni pour la femme ni pour son bébé.

Fathi a également appelé toutes les femmes enceintes à se faire vacciner rapidement pour se protéger et protéger leur bébés, notamment pendant le dernier trimestre de grossesse, car l’infection pendant cette période critique peut entraîner des carences ou des troubles liés au fonctionnement des poumons (en raison de la position du fœtus à l’intérieur de l’utérus) ainsi que des difficultés de respiration.

« Les effets secondaires de la vaccination pour les mères allaitantes et les femmes enceintes restent légers à modérés », a-t-il signalé, soulignant les avantages de la vaccination pour le bébé qui bénéficie également des anticorps qui lui sont transmis par sa mère.

Il a relevé que tous les vaccins utilisés par le Maroc dans sa campagne nationale sont efficaces contre le variant Delta, rappelant que celui-ci présente un danger avec une charge mille fois supérieure à celle du variant Alpha, outre le fait qu’il affecte tous les groupes d’âge, à savoir les bébés, les enfants, les jeunes et les personnes âgées.

BF

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page