Maroc

Le Maroc appelle à épargner la région arabe de davantage de guerres

Mounia Bouceta, la secrétaire d’État aux Affaires étrangères a souligné que le Maroc «n’acceptera aucune atteinte aux Lieux Saints de l’Islam, aux pays du Golfe et aux autres États arabes». La participation de Bouceta intervient en réponse à la demande formulée par l’Arabie saoudite.

 


L’Arabie saoudite a appelé à la tenue d’une réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, suite au lancement d’un missile, le 4 novembre, du Yémen vers Riyad, les autorités saoudiennes, notamment son prince héritier et son ministre des Affaires étrangères, ont accusé l’Iran de fournir des missiles au Yémen dans le dessein d’attaquer l’Arabie saoudite. Riyad a ajouté qu’il s’agit d’une «agression militaire directe» et d’un «acte de guerre».

Bouceta s’exprimait en marge de sa participation, dimanche 19 novembre, à la réunion extraordinaire des ministres arabes des Affaires étrangères, qui se tient au siège de la Ligue des États arabes au Caire.

Dans ce contexte, la secrétaire d’État a réaffirmé la solidarité du Maroc avec ces États dans la défense de leur paix et sécurité.
Mounia Bouceta a précisé, à cet égard, que les liens du Maroc avec l’ensemble de ses partenaires sont dictés par un principe fondamental des relations internationales se traduisant par «le bon voisinage et la non ingérence dans les affaires intérieures des États», tout en appelant à épargner à la région arabe davantage de guerres.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page