Maroc

Le gouvernement s’engage sur du nouveau dès la rentrée

 
Amélioration des conditions d’accueil des étudiants, extension de la capacité d’accueil des universités, augmentation du nombre d’étudiants boursiers…C’est une série de mesures sur laquelle s’est engagé Saad Eddine El Othmani, hier jeudi en Conseil de gouvernement, en faveur de l’enseignement supérieur. 
 
A propos de la capacité d’accueil des institutions universitaires, le chef de gouvernement a ainsi annoncé que le nombre de places pédagogiques dans les établissements à capacité limitée sera augmenté de 30% à la prochaine rentrée, sachant que ce volume a été déjà revu à la hausse de 20% au début de l’année universitaire qui s’achève. 
 
Les disciplines concernées par cette mesure sont, principalement, la médecine, les sciences de l’ingénieur ou encore les sciences de la gestion d’entreprises, avec un total de près de 9000 places disponibles.  Par ailleurs, plusieurs travaux d’agrandissements des amphithéâtres et des équipements dans les universités ont été réalisés et huit nouvelles unités universitaires sont programmées pour couvrir toutes les régions du Maroc dans les prochains mois. 

 
S’agissant des mesures d’accompagnement en matière sociale, El Othmani a annoncé le passage du nombre de boursiers à près de 36.000 au lieu de 33.000 bénéficiaires cette année. 
 
Pour ce qui est des cités universitaires, l’élargissement des capacités d’accueil dans les cités universitaires a permis de bonifier l’offre à 7600 lits. Maintenant, ce sont près de 3000 lits supplémentaires qui seront mis à la disposition des étudiants dès la prochaine rentée, avec les nouvelles cités universitaires à Safi, Agadir, Meknès ou encore Nador. Le gouvernement a également lancé les travaux d’agrandissements d’autres cités universitaires, notamment à Errachidia, Tétouan et Taza.
 
En termes d’équipement, il sera procédé à l’ouverture de nouveaux restaurants universitaires à Nador, El Jadida et Safi pour renforcer l’offre existante. 
 
Dans le même registre social, la couverture santé sera élargie à plus de bénéficiaires. «Nous avons suivi ce dossier, et identifié les obstacles. Un ensemble de mesures ont été prisse pour revoir la procédure d’obtention de la couverture santé, par la préparation d’un nouveau décret», a expliqué El Othmani, pour la simplification des démarches et la mise en ligne d’une rubrique dédiée dans le portail d’inscription universitaire, l’objectif du gouvernement est de généraliser la couverture santé à 270.000 bénéficiaires, grâce à un budget alloué de 110 millions de DH. 
 


Notons que l’enseignement supérieur au Maroc concerne 900 000 étudiants et s’apprête à accueillir, en fonction de taux final de réussite aux épreuves du baccalauréat, quelques 220.000 nouveaux étudiants. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page