Maroc

Le discours royal annonce de nouveaux équilibres géostratégiques dans la région (universitaire)

En affirmant que les règles du jeu ont changé, le discours royal prononcé à l’occasion du 68-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple annonce que de nouveaux équilibres géostratégiques verront le jour dans la région, a indiqué le spécialiste des relations internationales Abdelfattah El Belamchi.

Dans sa dimension internationale, le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI définit les paramètres régissant les relations stratégiques du Maroc et indique l’orientation générale de la politique étrangère du Maroc, notamment en ce qui concerne ses partenariats internationaux en cette période, a affirmé l’enseignant universitaire.


D’après le spécialiste, le discours s’inscrit dans le prolongement de celui prononcé par le Souverain à l’occasion du Sommet Maroc-pays du Golfe en 2016, qui avait tracé les orientations générales de la politique extérieure du Maroc, dont la pierre angulaire est « la diversification des partenariats et la prévalence des intérêts nationaux ».

Cette nouvelle approche a été concrétisée par le renforcement des relations avec l’Afrique et le retour à l’Union Africaine, ainsi que le développement des relations avec les Etats-Unis, a ajouté  Belamchi, citant notamment la reconnaissance par l’administration américaine de la marocanité du Sahara et l’exercice African Lion 2021 qui a concerné la zone d’El Mahbes.

Aujourd’hui, le processus de dialogue et l’évolution des discussions avec l’Espagne reflètent la crédibilité de la politique extérieure du Maroc, tel que souligné SM le Roi, qui a également évoqué la solidité des liens avec la France, a relevé El Belamchi.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, le discours royal a souligné que les intérêts suprêmes du Royaume sont une ligne rouge que nul ne peut dépasser, notant toutefois que le Maroc ne renonce pas à ses engagements internationaux, bien qu’il fasse prévaloir ses propres intérêts.

« Eu égard à ses efforts sur la scène mondiale, en particulier dans le continent, et de par ses relations internationales développées, son engagement et la confiance dont il jouit dans le concert des Nations, le Maroc ne peut être comparé à d’autres pays de la région », a-t-il fait remarquer.

IK

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page