Maroc

Le contenu des entretiens entre Mohammed VI et François Hollande

Le roi Mohammed VI a été reçu ce mardi à l’Élysée par le président français, François Hollande, pour un déjeuner en présence de membres des gouvernements, d’amis du Maroc et de la France et de membres de la société civile, symbole des liens forts et protéiformes entre les deux pays, indique un communiqué du Cabinet royal.


Les deux chefs d’État ont souligné les relations personnelles d’estime et de respect réciproque, base du renouveau du partenariat France-Maroc dans les domaines de la sécurité, du développement durable, de la culture et de l’éducation, souligne le communiqué.
Ils ont exprimé leur confiance dans la vitalité de ce partenariat d’exception qui transcende les agendas politiques. Un partenariat d’une portée stratégique pour les deux pays tant sur le plan bilatéral que du développement euro-méditerranéen et africain, ajoute le communiqué.
À cette occasion, Hollande a félicité le roi pour le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine et a salué les initiatives fortes du Maroc pour le développement du continent.
De son côté, Mohammed VI a remercié François Hollande pour son engagement personnel en faveur de l’amitié franco-marocaine et l’a assuré du soutien du Maroc pour le renforcement et l’approfondissement des relations entre les deux pays, conclut le communiqué.
Sur la rencontre entre le roi Mohammed VI et le président Hollande, le président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang a indiqué qu’elle se veut «l’expression de l’affection que les deux pays se portent». Et de «l’amitié très forte» entre le souverain et le chef de l’État français.
Dans une déclaration à la presse, Lang a qualifié cette rencontre de «moment émouvant empreint de générosité et de gentillesse».
Il a en outre affirmé que François Hollande est un ami du Maroc, se disant convaincu que cette amitié se poursuivra même après la fin de son mandat à l’Élysée.
Lang a aussi relevé que le souverain a pour le président Hollande «une très grande considération et beaucoup d’affection».
Ont pris part à cette rencontre des membres des gouvernements des deux pays, des amis du Maroc et de la France et des membres de la société civile, symbole des liens forts et protéiformes entre les deux pays.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page