Maroc

Le CHU de Marrakech lance la photophérèse au Maroc

La photophérèse consiste à prélever des lymphocytes dans une poche, ajouter un produit photo-sensibilisant, le 8 MOP, irradier la poche dans un appareil dédié et réinjecter les lymphocytes traités aux patients./DR

 
Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech vient de lancer, pour la première fois au Maroc, la photophérèse, un procédé de prélèvement des lymphocytes en vue de les irradier par des rayons ultra-violets A.


Ce nouvel arsenal thérapeutique consiste à prélever des lymphocytes dans une poche, ajouter un produit photo-sensibilisant, le 8 MOP, irradier la poche dans un appareil dédié et réinjecter les lymphocytes traités aux patients, explique un communiqué du CHU Mohammed VI parvenu à la MAP.

Les principales pathologies pouvant bénéficier de la photophérèse sont en l’occurrence les lymphomes cutanés à cellule T (LCCT) : mycosis fongoïde, la sclérodermie, la maladie de greffon contre l’hôte et le rejet de greffe, précise-t-on de même source.

Et d’ajouter que la liste des indications s’agrandit de jour en jour, ce qui fait de la photophérèse un nouvel outil thérapeutique par excellence.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page