Maroc

Le Brésil négocie un accord de libre-échange avec le Maroc

Le Brésil souhaite accélérer la signature d’Accords de libre-échange entre le marché commun du Sud et plusieurs pays arabes, dont le Maroc.

Alors qu’il intervenait lors du forum économique Brésil-Pays arabes, le secrétaire spécial du Commerce extérieur et des affaires internationales du ministère de l’Économie brésilien, Roberto Fendt, a déclaré que le Brésil négociait, à travers le Mercosur, de nouveaux Accords de libre-échange (ALE) avec certains pays arabes, dont le Maroc. Le gouvernement brésilien cherche en effet à accélérer le processus de négociation d’accords de nouvelle génération, afin de promouvoir davantage les échanges commerciaux. Fendt a ainsi rappelé que le Mercosur, qui a signé un accord de libre-échange avec l’Egypte, négociait actuellement un accord avec le Liban, et a entamé des négociations avec la Tunisie et le Maroc.


«Nous pensons qu’il est nécessaire d’agir sur deux fronts : l’amélioration du cadre réglementaire et juridique et la négociation de nouveaux accords tant au niveau de la coopération qu’en termes de facilitation des investissements», a ajouté l’officiel brésilien.

Pour sa part, Khaled Hanafy, secrétaire général de l’Union des chambres arabes a souligné qu’une ligne de navigation directe entre le Brésil et les pays arabes est importante pour la promotion des affaires, citant notamment le Port Tanger Med. «La ligne maritime directe est un projet logistique très important pour la Ligue arabe, l’Union des chambres arabes et la Chambre de commerce arabo-brésilienne. Nous sommes sur le point de déterminer les ports de cette future ligne, qui comprendra des escales au Maroc», a-t-il indiqué.

Organisé sur le thème «L’avenir est maintenant», l’événement se tient jusqu’au 22 octobre, en collaboration avec l’Union des chambres arabes et le soutien de la Ligue arabe. Le forum vise à promouvoir et à renforcer les relations commerciales et culturelles entre le Brésil et les pays arabes. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page