Maroc

La mort d’un jeune Flamand au Maroc provoque des commentaires racistes

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Ramzi Mohammad Kaddouri est décédé suite à un accident de quad./DR

 
La mort de Ramzi Mohammad Kaddouri, un jeune adolescent belge de 15 ans d’origine marocaine, a entraîné un déferlement de réactions racistes sur les réseaux sociaux, provoquant l’indignation.


L’avis de la mort du jeune homme, victime d’un accident de quad lors de ses vacances au Maroc, samedi 30 juillet, a été publié dans le journal Het Belang van Limburg et dans d’autres médias flamands. Les commentaires de certains internautes ayant suivi l’annonce du décès étaient outrageants et racistes. En voici quelques exemples: «Si ça c’est un Flamand, je suis Saint-Nicolas», «Un arabe en moins», «Malheureusement, la plupart des Flamands ressemblent désormais à ça, avec leur face de singe», «Lol, c’était un attentat-suicide?», «Mieux vaut un qu’aucun»…

Devant de tels commentaires, Sven Gatz, le ministre flamand de la Culture et des médias, a dénoncé un «racisme dégueulasse et maladif». «Ces gens-là doivent se faire soigner mais ne le peuvent/veulent pas», s’indigne-t-il.

Sur les réseaux sociaux, la classe politique flamande a également condamné pareils commentaires, à l’instar de la députée Tine Soens. «Comment la mort d’un jeune garçon peut engendrer de telles remarques ignobles? Qu’est-ce qui cloche dans ce monde?», s’est-elle demandé.

Quelqu’un de très apprécié

Ramzi Mohammed Kaddouri était bénévole dans une organisation locale de jeunes «Gigos», dans son quartier de Winterslag. Il était très apprécié. «De la maternelle à l’enfance, de l’enfance à l’adolescence, de l’adolescence au jeune homme, et depuis peu bénévole… Nous avons partagé beaucoup de rires et eu beaucoup de plaisirs, petits ou grands. Tu restes dans notre cœur. Tu vas nous manquer. Beaucoup de courage à sa famille». Cet hommage, dans un post Facebook, est signé par l’organisation dont il était membre, accompagné d’une photo de lui enfant.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page