Maroc

La FISA rassure les consommateurs

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

En réaction aux articles de certains médias, la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA) a publié un démenti mardi 17 janvier, portant sur l’incitation d’une soi-disant association n’ayant aucune légitimité -selon la fédération- à la non consommation de la viande de poules pondeuses et de poules reproductrices. La supposée association s’est attelée à dénigrer la qualité d’autres produits avicoles, selon le communiqué de la FISA.

La fédération rassure les consommateurs. Elle confirme que ce type de viande ne présente aucun danger pour la santé du consommateur et n’a jamais été boycottée depuis sa mise en vente sur les marchés marocains, il y a plus de quarante ans de cela. Au contraire, elle est de plus en plus appréciée dans la mesure où elle répond à la demande d’une catégorie de consommateurs qui la préfère, et y trouve les valeurs gustatives comparables à la viande du poulet fermier («beldi»).


La FISA ajoute que la supposée interdiction de la consommation des viande de poules pondeuses et reproductrices dans les pays étrangers ne repose sur rien de tangible.
À cet effet, la FISA rappelle que le secteur avicole est régi par des textes et lois soumis au contrôle de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), qui assure un suivi rigoureux des fermes d’élevage et un contrôle permanent des viandes destinées à la consommation.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page