Maroc

La CNOPS a transféré 14,8 MMDH aux producteurs de soins entre 2006 et 2015

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a viré, entre 2006 et 2015, un montant global de 14,8 MMDH aux producteurs de soins, dans le cadre de son tiers payant, dont 74% ont été engrangés par trois postes.

Dans son bulletin d’information «Point de vie» de janvier 2017, la caisse fait savoir que les hospitalisations sont venues en tête avec 4,7 MMDH (32%) en l’espace d’une décennie, suivies des médicaments coûteux servis par la pharmacie de la CNOPS ou facturés en sus par les établissements de soins publics et privés (3,3 MMDH soit 22%), et de la dialyse qui absorbe 20% des dépenses du tiers payant (2,9 MMDH).


En effet, les hospitalisations en médecine ont grimpé, entre 2006 et 2015, de 118% en raison de la revalorisation des tarifs de ce poste dans le cadre des Conventions nationales en vigueur depuis 2006-2007, précise la CNOPS.

Quant aux hospitalisations chirurgicales, la chirurgie en cardiologie a bondi de 110% entre 2006 et 2015, note la CNOPS.

S’agissant de la pharmacie des médicaments coûteux, elle a connu une évolution globale de 79%, avec une augmentation exceptionnelle de 42% en 2007 en raison de l’élargissement de la liste des médicaments remboursables, ajoute la même source.

Quant au poste relatif à l’accouchement, il a évolué de 333%, entre 2006 et 2015, avec une augmentation importante de 42% en 2008, suite à la revalorisation du tarif de la césarienne dans le secteur privé, passant de 6.000 à 8.000 DH à partir de février 2008.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page