Maroc

La Charte de la diversité voit le jour

Plusieurs entreprises marocaines, de diverses tailles, ont signé la 1re Charte de la diversité au Maroc. Celle-ci vise à promouvoir le respect de la diversité dans l’entreprise et lutter contre toute forme de discrimination.

Un groupe d’entreprises marocaines s’est rassemblé pour signer, jeudi 9 juin à Casablanca, la 1re Charte de la diversité au Maroc. Conscientes de l’importance que revêt la diversité en entreprise et du rôle que celle-ci peut jouer en tant que levier stratégique pour renforcer la responsabilité sociale des entreprises vis-à-vis de leurs collaborateurs, de leurs partenaires, de leurs consommateurs et des communautés qui les entourent, les sociétés signataires se sont ainsi entendues sur un texte d’engagement moral qui les incite à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs.

Les signataires en question sont Accor Hotels, BMCI, BYMARO, Centrale Danone, Jones Lang Lasalle, L’Oreal Maroc, Meditel, Nestlé, SMT, SODEXO, Total et Webhelp. Ces sociétés ont fait le choix de miser, avant tout, sur les compétences et sur la valorisation des différences, et s’engagent à encourager davantage d’entreprises à les rejoindre. Par ailleurs, un Club de la diversité sera fondé avant fin 2016. Ses missions seront notamment de garantir le respect et la pérennité de la charte et de développer les échanges sur tous les sujets inhérents à la diversité.

S’agissant du détail de la charte, celle-ci est constituée de 7 engagements : intégrer la diversité comme une des priorités de l’entreprise, sensibiliser et former les dirigeants et collaborateurs impliqués dans le recrutement, la formation et la gestion des carrières aux enjeux de la non-discrimination et de la diversité, respecter et promouvoir l’application du principe de non-discrimination sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de gestion des ressources humaines que sont notamment l’embauche, la formation, l’avancement ou la promotion professionnelle des collaborateurs, chercher à refléter la diversité de la société marocaine dans toutes ses formes aux différents niveaux de qualification et de responsabilité, communiquer auprès de l’ensemble des collaborateurs et encourager leur adhésion et leur engagement en faveur de la non-discrimination et de la diversité, faire de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique de diversité un objet de dialogue avec les représentants du personnel et, dernier principe, inclure dans le rapport annuel ou le cas échéant dans un bilan social un descriptif de leur engagement de non-discrimination et de diversité.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page