Maroc

L’USFP écrit au roi

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le bureau politique du parti l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a tenu, hier lundi 10 octobre, une réunion de discussion et d’évaluation des élections législatives du 7 octobre. Au même moment qu’il dénonce une multitude d’abus commis lors des législatives, le parti de la rose annonce qu’il adresse un mémorandum au roi Mohammed VI.

Conformément à l’article 42 de la Constitution, l’USFP annonce dans un communiqué qu’il a l’intention d’adresser un mémorandum au roi Mohammed VI en sa qualité de «haut garant de la bonne gouvernance des institutions constitutionnelles et la protection du processus démocratique».  


En effet, pour l’USFP, ce message qui sera adressé au roi a été suscité par les irrégularités qu’ont connues les législatives du 7 octobre. Le parti présidé par Driss Lachgar affirme que lors du scrutin «Il y a eu utilisation de l’argent» et «recours aux fraudes électorales par des agents d’autorité et des chefs de bureaux de vote». L’USFP dénonce, entre autres, une certaine volonté de ternir son image et de dévaloriser son apport politique. Le parti de la rose a obtenu 20 sièges lors des législatives.

Par ailleurs, et s’il ne l’exprime pas clairement, l’USFP fait comprendre qu’il garde la même position concernant le PJD, le parti gagnant des législatives 2016. Le parti de Driss Lachgar n’hésite pas à exprimer son hostilité vis-à-vis du PJD et se range d’office  du côté de l’opposition.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page