Maroc

L’Espagne en colère contre «Google»

L’Espagne demande à Google de reconnaître impérativement sur sa carte Google Maps la ville occupée de Melilla comme entité géographique espagnole et non marocaine.

Pour l’Espagne, le problème que pose le système de géolocalisation Google earth qui avoue l’identité réelle de Melilla ne date pas d’hier. Le gouvernement espagnol avait même averti – par le passé – Google via une lettre, pour ne pas considérer Melilla comme ville marocaine.


Le fait que Google n’a pas pris en compte la requête de l’Espagne a fait que des dizaines d’habitants de Melilla, une des deux villes marocaines (Sebta et Melilla) occupées par l’Espagne ont décidé, il y a deux jours, de signer une pétition.

Cette pétition comportant plus de 4.500 signatures a été signée dans le cadre d’une campagne électronique.

En attendant que Google réagisse – ou pas -, l’Espagne verra toujours cette ville rattachée géographiquement à la province de Nador et par conséquent au Maroc.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page