Maroc

L’Espace national de la mémoire historique entame ses activités

Des membres du Club diplomatique marocain ont visité, lundi à Rabat, l’Espace national de la mémoire historique, de la résistance et de la libération, relevant du Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, et ce dans le cadre des activités culturelles et artistiques du club.


Les membres du Club diplomatique ont visité les différentes installations de cet espace, dont la salle d’exposition qui comprend notamment des portraits des sultans de la dynastie alaouite et des coupures de journaux de 1906 à 1953 et de 1953 à 1955 et la bibliothèque dotée d’une panoplie de publications historiques, de revues et de mémoires universitaires.
Les visiteurs se sont également rendus à la médiathèque et à l’exposition d’armes et d’outils remontant à la même époque.
Le haut commissariat travaille énormément sur la mémoire historique aussi bien nationale que commune avec plusieurs pays frères et amis avec lesquels le Maroc partage son histoire comme la France, l’Espagne, l’Égypte, l’Algérie, la Tunisie ou le Vietnam.
Pour sa part, le président du Club diplomatique marocain, Mohamed Bouchentouf, a souligné que son institution examine la possibilité de signer une convention de partenariat avec le haut-commissariat dans le cadre de la recherche et de l’étude de l’histoire du mouvement national et de la résistance.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page