Maroc

Kénitra abrite la 7e édition du Festival international de la fraise

Le coup d’envoi de la 7e édition du Festival international de la fraise a été donné, mercredi à Kénitra, sous le thème : «Les richesses de l’Afrique pour l’Afrique», en présence de plusieurs représentants du corps diplomatique dans nombre de pays africains.

Organisée par la Fondation Nalsya pour le développement, l’environnement et l’action sociale, en partenariat avec la commune urbaine de Kénitra, cette manifestation, qui met cette année l’Afrique à l’honneur, vise à valoriser la production de la fraise dans le cadre d’une politique d’investissement et environnementale intégrée à même de promouvoir la commercialisation de ce fruit sur le marché international et africain.
Le directeur du festival, Abdelkrim Nouman a déclaré, dans ce sillage, que le Maroc occupe le 5e rang à l’échelle mondiale dans l’exportation de la fraise après les États-Unis.


Pour sa part, le président de la commune urbaine de Kénitra, Aziz Rabbah, a fait savoir que cette édition vise à promouvoir et valoriser ce fruit au marché africain en vue de le développer et le moderniser, faisant remarquer que la région du Gharb est très riche et dispose de plusieurs potentialités agricoles.

Le Maroc exporte environ 70% de sa production nationale de la fraise (fraîche ou congelée) aux marchés extérieurs. L’Union européenne a accueilli 95% de ces exportations au cours des dernières années.

Selon des données des organisateurs, la quantité commercialisée au titre de la saison 2015-2016 est estimée à 30.000 tonnes de fraise fraîche, tandis que 66.000 tonnes étaient destinées au marché local. La quantité exportée de fraise congelée à l’étranger a atteint, quant à elle, 78.000 tonnes.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page